Nouveaux Personnages Prédéfinis // Blablabl...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Infiltration ou pas ! Rater ou réussie ? Bref. [Sir et Taylor]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Messages : 153

Votre Personnage
Races: Dragon
Orientation : Rien du tout
Liens / Pouvoirs:

MessageSujet: Infiltration ou pas ! Rater ou réussie ? Bref. [Sir et Taylor] Mer 4 Juil - 15:59

« Infiltration réussie ? »

Taylor Winston. Révolutionnaire. Charger de mission ? Infiltrer les gardes de la Reine pour une plus grande approche.

Taylor a l’impression de vivre comme dans un rêve d’enfant, ressemblait a James Bond, il n’avait certainement pas toute l’équipement comme la voiture, mais au moins il est moralement. Il avait tout préparé pour ne pas qu’on le découvre. Le costume des gardes qui sont plus des armures bien trop grande pour eux est un camouflage parfait, car on ne sait jamais peut-être qu’il a provoqué un ou deux dans la Taverne de la ville étant donné que sa plus grande passion et de boire sans arrêter. Il se rappela la dernière fois qu’il avait provoqué une personne, c’était épique surtout qu’il a apprit le visage d’un de ses ennemis, mais cela la laissé bien des souvenirs comme cette cicatrice sur le poignet qu’il porte encore. Il le camoufle grâce à un bracelet en argent assez grand en largeur pourtant le prénom d’une femme qu’il cherche. Il n’oubliera jamais pourquoi il est ici, sa première raison d’être venu dans son monde, pour rechercher cette femme, mais il n’a même plus le temps de la recherche étant bien trop concentrer dans ses missions de révolutionnaire.

Il met l’amure franchissant plusieurs maisons et ruelles, beaucoup le regardé avec dédain, il n’a pas l’habitude et cela perturbe assez, car il n’a jamais fait de mal a un innocent. Il se demandait comment faisait ses gardes et ses chevalier avec leur conscience, car tout le monde sait ce qu’ils font, ce n’est pas comme ci nous étions tous dans l’ignorance, non, c’est bien pire. La Reine à montrer au monde entier comment elle pouvait être sans scrupule, il suffit de regarder les cadavres dans la Tour de la prison, ou dans les champs là où il déposait les corps des vagabonds qui n’ont pas eu de chance.

Taylor arrêta ses pensées arrivant enfin devant le château, il n’y était jamais rentré et honnêtement il ne pensait pas que cela serait aussi facile. Les gardes le laisserait rentré, n’y avait il pas besoin d’un badge ou quelque chose dans ce genre ? Il fit un grand sourire sous son armure qui lui donné une chaleur étouffante. Il aurait voulu enlever se casque/masque de sa tête, mais il ne voulait éviter de ce faire prendre. Il n’était ici que pour approcher la Reine, pour savoir a quel point on pouvait s’infiltrer sans ce faire attraper. C’était la mission de Taylor, pourquoi lui ? Certainement qu’il est le meilleur au monde quand il s’agit de fuir sans faire trop de dégât, bon il est vrai qu’il a détruit une église la dernière fois, mais ce n’était guère de sa faute ! Après tout… Bref. Il arrêta là. Il ne voulait pas se souvenir de ça, mais plutôt d’autre chose ! Il continua sa route puis il s’arrêta.

Des dizaines de garde assit sur l’herbe fraîche, il parlait de la Reine, certainement que la position qu’avait Taylor avait ressemblé a ses vielles dames qui commérait dans le village. Il écoutait attentivement, mais il savait tout cela. La Reine était une femme belle, mais puissante, elle ne montrer aucune indulgence. Ce qui l’effraya dans les paroles de ses hommes fut la façon dont la Reine traité les gardes qui la décevait, elle les torturait ou les tuait de ses propres mains. Une Reine qui fait le travaille d’elle-même ? Hum…

D’un seul coup les gardes se levèrent, Taylor les regarda avant qu’un des gardes ne lui parlent voyant qu’il ne comprenait rien a la situation.

-Le nouveau… Mets toi en garde a vous, dépêche toi si tu ne veux pas mourir.

Taylor s’exécuta et se retourna… Il fit un pas en arrière, halluciné-t-il ? Non… Catastrophe…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://game-of-reality.lebonforum.com
Messages : 50

Votre Personnage
Races:
Orientation : Rien du tout
Liens / Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Infiltration ou pas ! Rater ou réussie ? Bref. [Sir et Taylor] Jeu 5 Juil - 17:34

C'était une belle journée, le soleil envoyait ses doux rayons sur la terre et cela mettait William de bonne humeur. Le temps avait des effets sur son esprit, effectivement, lorsqu'il faisait froid ou qu'il neigeait il ne valait mieux ne pas croiser William, il était souvent de très mauvaise humeur. Bref, il venait de quitter la forêt pour rejoindre le château. En effet, il avait capturé un homme et avait ainsi récupéré plusieurs lettres qui appartenaient sûrement à la Révolution. Il n'était pas certain que toutes les lettres soient de la Révolution, néanmoins, il pensait qu'il était préférable d'en parler avec la Reine. L’homme que William avait capturé était mort, Dieu seul sait comment. Monsieur Mac Andrews était aussi discret dans ses crimes, il était difficile de savoir quel assassinat il avait fait. Il était efficace, rapide, cela pouvait faire peur. Aujourd'hui, William n'était pas vêtu n'importe comment. En effet, il avait un costume qui montrait la position qu'il occupait dans le clan Oni c'est-à-dire on constatait qu'il était le principal insistant de la Reine. Ce n'était pas n'importe quelle situation et William était honoré de l'occuper. Comme d’habitude, avec ce genre de costume, William attirait l’attention. Tout le monde le dévisageait et murmurait sûrement des choses ignobles à son sujet. Il ne faisait pas attention à tous les paysans qu’il pouvait rencontrer, il préférait ignorer toutes les remarques. Il marchait, la tête haute, fier de ce qu’il est.

Il arrivait bientôt, il tenait à sa main son arme car les dangers rôdaient toujours autour du château et comme il n’avait aucun pouvoir il devait être sur ses gardes. En voyant le château, il fit un grand sourire, il était rassuré d’être déjà aussi près. Il avança de plus en plus rapidement et une fois dans le château il se mit à marcher tranquillement. À cette heure-ci, la Reine devait être occupée, il devait donc faire autre chose afin de se distraire en attendant. Il avançait lentement, les soldats qui étaient dans le jardin attirèrent son attention, surtout un soldat en particulier. Il avait l’air perdu, c’était amusant à voir. William s’arrêta un moment afin de les observer sans rien dire, il voulait voir comment réagiraient les autres gardes. Un des gardiens dit au nouveau de bien se positionner sous peine de mourir, William finit par s’approcher d’eux, passant sa main dans ses cheveux il regarda tous les inconnus avant d’ajouter : « Bonjour, qui est-ce ? » Dit-il en faisant un signe de tête vers Taylor. Les gardes se mirent tous à bafouiller, il était difficile de comprendre ce qu’il disait. Fronçant légèrement les sourcils, William tentait de saisir quelques paroles. Tout ce qu’il put comprendre c’est le mot « nouveau ». Quoi ? Un nouveau garde ? Le chasseur se tourna un moment vers Taylor sans rien dire, il le fixait seulement. Les autres gardes ne disaient rien, ils écoutaient seulement.

Alors ce garçon était donc un nouveau garde ? William n’en avait jamais entendu parler. Il s’approcha de Taylor et ajouta avec un grand sourire : « Tiens donc, un nouveau ? » Il se mit à réfléchir, comment ce nouveau était-il arrivé ? Bonne question. William s’approcha de lui et approcha progressivement sa main du casque de Taylor comme s’il souhaitait lui retirer. Il s’arrêta au bout d’un moment et recula. « Bienvenue. » Dit-il assez froidement. Il se retourna vers les autres gardes et fit un signe de la main. « Je vais donc présenter à monsieur les lieux et comment tout fonctionne ici. » Il se mit à avancer et se retourna. « Venez donc avec moi. » Il se mit à marcher assez rapidement, William était incertain. Est-ce que cet homme était vraiment un soldat de la Reine ? Ou bien était-ce un arnaqueur ? Difficile à savoir. Néanmoins, il devait se méfier. Avant de quitter le jardin, William se retourna et dit : « C’est un bel endroit n’est-ce pas ? Il est bien digne de notre Reine. » puis, il continua sa route comme si de rien n’était. William appréciait énormément ce château, il le trouvait magnifique. Toutes les pièces cachaient des merveilles, tous les tableaux étaient de véritables œuvres d'art. William regarda autour de lui, espérant croiser la Reine qu'il n'avait pas vue depuis un bon moment.

William s’arrêta un moment pour réfléchir, il allait utiliser un couloir où il y avait peu de personnes. Il allait demander à ce garde d’enlever son masque pour découvrir son visage. Il se plaça derrière Taylor et lui fit signe d’avancer. La curiosité pouvait être un vilain défaut, vraiment. Le couloir était assez sombre, c’était un endroit lugubre et effrayant, mais peu importe. William se plaça près de la fenêtre et dit : « Quel est votre nom ? » Il s’approcha une fois de plus de Taylor et passa sa main près du cou du dragon. « Attention, ici les mensonges peuvent coûter la vie. »» Il regarda autour de lui pour voir si aucuns autres soldats n’arrivaient. Regardant, Taylor il allait lui demander d’enlever son casque quand il entendit des bruits de pas. Bouleversé, il attrapa le bras du garçon et se déplaça dans une des salles qui étaient présentes dans le couloir, il fit signe au dragon de ne faire aucun bruit. Pendant un instant, on pouvait entendre le raffut que faisaient les personnes dans le couloir, néanmoins William n’y fit pas vraiment attention. En effet, il était beaucoup trop intrigué par le nouveau. Une fois le bruit éloigné, William s’approcha de Taylor et ajouta sérieusement : « Enlevez votre masque. » Il devait voir le visage de l’inconnu qu’il avait en face de lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 153

Votre Personnage
Races: Dragon
Orientation : Rien du tout
Liens / Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Infiltration ou pas ! Rater ou réussie ? Bref. [Sir et Taylor] Jeu 5 Juil - 21:43

Taylor Winston, une mission certainement déjà fichu a l’avance juste à cause de cet homme. Comment aurait-il pu prévoir que cet homme est une des personnes les plus proches de la Reine voir même pire, qu’il connait son visage et qu’il sache de qui il s’agit. Vraiment, il n’avait pas de chance pourtant sa journée avait parfaitement bien commencé ! Il avait réussie à avoir un équipement de garde de la Reine au jeu d’alcool, il avait réussit à s’infiltrer sans ce faire remarqué, pourquoi il devait rencontrer dans tout le château cet homme ? Bref, Taylor as bien comprit ce n’est pas un jour de chance aujourd’hui. Il le regardait attentivement cette fois-ci il pouvait bien le scruter, car la dernière fois certaine circonstance ont fait qu’il était bien plus préoccupé par l’action cas l’individu, enfin bon, c’est une autre histoire. Bien évidement Taylor se préparait au pire, il n’avait qu’une envie c’était de fuir, mais en même temps l’envie d’en découvrir plus sur ce lieu ainsi que cet homme le submerger bien trop, au point qu’il restait là devant lui sans rien faire. Il écoutait les bavardages des autres gardes ne voulant pas oser regarder l’homme en fasse d’eux, il le redoutait, il s’en rendait compte, mais Taylor a-t-il peur de lui ? C’est dur a expliquer, bien évidement son instinct lui dit de faire attention, mais il se souvient aussi que cet homme l’a aidé alors il ne sait quoi pensé. Il sait aussi que si cet homme découvre de qui il s’agit, il le tuera certainement. Quand il demande qui il est, il ne répondit pas de peur qu’il reconnaisse sa voix même si elle serait étouffée par le casque.

Vous avez ce qui est ironique ? Ce fit le bienvenue de l’archer, car au fond il savait que s’il apprenait de qui il s’agit, il ne lui dirait pas ceci. Taylor souriait intérieurement, car il avait encore une chance de pouvoir partir tranquillement après tout il gardait son casque.
Taylor fut surpris de la proposition et fit un geste de la main aux autres gardent qui intérieurement leur souhaitez tous « Bonne chance » Taylor eu une pensé assez fine. Tous des lâches, mais qu’est ce que je fais moi ? Taylor ne répondit pas, mais il soupira lorsque l’homme lui fit la comparaison de sa Reine, honnêtement il est vrai que cet endroit et beau, mais pas comme la Reine. Elle était belle, mais a l’intérieure… Ils entrèrent dans le château, des tableaux encore et encore, des couloirs par dizaine. Cet endroit est bien plus grand qu’il ne l’aurait cru et franchement, il risquerait de si perdre… Il douta sur son sens de l’orientation et surtout de la façon dont il devra s’enfuir !

Ils entrèrent dans un couloir bien sombre, Taylor commença a douté et a craindre le pire surtout quand son ennemi s’arrêta. Il savait ? S’en était il rendu compte ? Pourquoi lui ? Taylor repensait a toutes les choses qu’il devait encore accomplir surtout celle de revoir la jeune femme perdue. Bref, toute sa vie défila comme dans un dessin animé, mais il arrêta ses pensées quand le jeune homme lui fit avancer. Bien évidement il devait encore faire semblant d’être un garde alors il obéit, mais il resta sur ses gardes a tout moment il… Il fera quoi ? Il ne pouvait pas fuir dans un endroit qu’il ne connaissait même pas la sortie. Le jeune homme lui posa une question, quel est son nom ? Il est obliger de répondre ? Taylor hésita, il prit une fausse voix assez grave plus grave qu’elle n’est déjà avant de répondre.

-Taylor… Taylor Winston et vous ? Demande t-il essayant de prendre un air naturel.

La main de l’archer arriva près de son coup, il frissonna, des mains bien froide. Taylor qui à cause de son pouvoir lui donne une chaleur de plus de 25° celui donna la chaire de poule. Il écouta les paroles avant de répliqué très rapidement, honnêtement il n’avait même pas réfléchit, il n’a pas réussit a contrôlé son naturel.

-Peut-être ici, mais il y a des endroits bien pire ou le mensonge ne sauve personne. Dit-il d’un ton très grave et solennel.

Pourquoi avait-il dit cela, aucune idée ? Est-ce que cela avait-il un rapport avec l’église, certainement. Mais il n’y avait pas vraiment d’arrière pensé a l’intérieure.
Il se retrouva pour une raison qu’il ignore dans une salle où le jeune homme lui demande de ne pas parler. Que voulait-il faire ? Après tout s’il avait des doutes il devrait appeler des gardes pour le tuer, non ? Il ne comprit pas réellement son geste peut-être instinctive ? Il lui demande alors de retirer son casque… Que devait-il faire ? Il le regarda pendant un instant de s’éloigner de cet homme.

-Je suppose, que je n’ai guère le choix… De toute façon on ne s’en sortira pas comme ça. Dit-il en soupirant.

Il commença à retirer son casque calmement avant de regarder la vitre qui éclairé la pièce. La pièce est assez sombre, mais pas assez… Taylor réfléchissait a un plan, il ne peut s’échapper par la vitre trop petite… Une dernière idée lui venu… C’est quitte ou double, mais il n’a pas le choix.

-Je n’ai guère envie, après tout on ce connait bien tous les deux. Dit-il prenant une voix normale.

Il arrêta de parler regardent son interlocuteur, regardent sa réaction.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://game-of-reality.lebonforum.com
Messages : 50

Votre Personnage
Races:
Orientation : Rien du tout
Liens / Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Infiltration ou pas ! Rater ou réussie ? Bref. [Sir et Taylor] Dim 8 Juil - 15:08

William savait bien que ce nouveau soldat cachait quelques choses, mais quoi ? Il n’avait pas l’habitude de douter autant et cela commençait fortement à l’agacer. Il commença à examiner Taylor, néanmoins, comme il portait une armure il était difficile de connaitre des choses sur lui. En aucun cas, William aurait imaginé croiser l’inconnu de l’église. Le monde est petit et le hasard fait plutôt bien les choses. Le chasseur marchait sans vraiment rien dire, il pensait. Il se dit que le mieux pour questionner ce garde serait de s'éloigner de tout le monde. C'est pour cela qu'il décida d'aller dans un des couloirs les plus éloignés. De plus, les lieux parlaient d’eux-mêmes. Ces grands couloirs obscurs pouvaient traduire la noirceur de la personne qui vivait dans ce château. Les tableaux étaient tous bien positionnés, c’était ordonné, rangés, propres, cela montrait à quel point ce lieu pouvait être strict. En résumé, juste en voyant la demeure de la Reine on pouvait en apprendre beaucoup sur elle ainsi que sur ses gardes. Ce château était vraiment immense. William ne connaissait pas toutes les pièces, d’ailleurs, il n’allait que très rarement à la tour de la prison. Il n’aimait pas vraiment cet endroit, tous ces hurlements qu’on pouvait entendre lui faisaient froid dans le dos. Oui, la décoration de ce château en disait vraiment beaucoup sur sa propriétaire.

Une fois dans le couloir, William était prêt à questionner Taylor. Le problème c’est qu’il ne pouvait pas deviner les sentiments du dragon puisqu’il ne voyait pas son visage. Il devait l’enlever ! Il n’avait pas le choix ! Sa voix résonna bizarrement, William leva un sourcil se demandant bien s’il ne l’avait pas fait exprès. Enfin, peu importe puisqu’il venait de répondre à sa question. Taylor Winston… Il n’en avait jamais entendu parler… Puis, il ajouta un « et vous ? » William hésita avant de répondre. Si ce garde faisait partie de la Révolution il pourrait le retrouver facilement. Oh, après tout, il n’avait rien à craindre. « Nommez-moi, Monsieur Mac Andrews, cela sera parfait. » Dit-il en faisait un signe de la main. La suite devenait vraiment intéressante. De quels lieux pouvait-il parler ? Cela intriguait énormément William, qui ne put s’empêcher de demander : « Et où ? » Parlait-il de la prison ? De la cachette des rebelles ? Ou bien des révolutionnaires entre eux ? En une seule phrase, il avait éveillé la curiosité de notre cher chasseur qui ne demandait qu’une chose, savoir où était ce lieu où même le mensonge ne pouvait pas sauver.

Ils étaient à présent tous les deux dans une salle. En effet, après avoir entendu plusieurs bruits de pas, William jugea important de se faire discret et de se cacher. Il était actuellement avec Taylor dans une grande salle. Puis, une fois que les personnes n’étaient plus dans le couloir, il demanda au dragon d’enlever son casque. Oui, il tenait vraiment à voir le visage de l’homme qu’il avait en face de lui. La curiosité le rongeait ! Il commença donc à retirer son casque et le chasseur le fixait sans rien dire, il était trop impatient de découvrir le visage de ce nouveau garde. Néanmoins, la dernière phrase de Taylor fit que William recula d’un pas. Ce n’était pas possible ! NON ! Ouvrant grand les yeux, il se demandait bien ce que le garçon de l’église faisait ici dans le château. Voulait-il mourir ? C’est pour cela qu’il avait tenté de changer sa voix, tout s’explique ! Il passa sa main sur son visage et ajouta en rigolant : « Vous n’avez vraiment pas de chance, vous êtes tombé sur moi. » Puis, il s’approcha doucement de Taylor, une fois devant lui, ses mains se dirigèrent vers le visage du dragon. C’est ainsi, que William retira le casque du garçon. Il ne dit rien pendant un moment, fronçant légèrement les sourcils, il balança le masque dans un coin de la pièce. C'était lui, aucun doute. « Êtes-vous complètement dérangé pour vous introduire ainsi dans le château de la Reine ? Vous, un révolutionnaire ! » Dit-il en essayant de comprendre la situation.

Que voulait-il ? William se posait des milliers de questions. Il attrapa Taylor et le bloqua contre un mur. Il le tenait fermement, il voulait savoir comment il avait réussi à venir ici et qu’est-ce qu’il venait faire. « Comment avez-vous fait pour obtenir cette armure ? » Dit-il en le regardant de haut en bas. Il le tint pendant un petit moment avant de le lâcher. « Et que faites vous ici ? Vous êtes venu chercher des informations sur la Reine ? » Il dit cela en s’éloignant du dragon. Il se dirigea vers le bureau et attrapa une petite clef qui était posée sur un des nombreux ouvrages. Il alla ensuite vers la porte et ferma à double tour. Ils étaient donc tous les deux enfermés dans la pièce, il secoua les clefs devant Taylor et ajouta : « si vous voulez sortir d’ici vivant, vous devez répondre à toutes mes questions. » Dit-il très sérieusement. Il finit par ranger les petites clefs dans sa poche. Puis, William se souvint tout d’un coup, de la cicatrice qu’il lui avait faite. Il s’approcha donc rapidement du garçon et attrapa le poignet concerné. Il portait un gros bracelet en argent, William lui retira sans rien demander et commença à examiner l’objet qui portait le nom d’une femme. Le chasseur ne dit rien pendant un moment, il eût à un moment une expression assez maussade. Tenant le bracelet dans les mains, il regarda Taylor. « C’est votre femme ? »Dit-il en parlant du prénom gravé. Il fit par poser le bracelet à côté du dragon et regarda la jolie marque qu’il lui avait faite au poignet. Il finit par lâcher un petit rire. « Joli souvenir non ? » Il s’éloigna une fois de plus de Taylor et chercha dans ses poches. Ces lettres qu’il avait, peut-être que Taylor pouvait le renseigner sur le sujet ? Il lui tendit ces différentes lettres et ajouta : « Mon cher Taylor, ces lettres appartiennent-elles à un de vos amis ? » Il fit bien comprendre qu’il parlait des révolutionnaires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 153

Votre Personnage
Races: Dragon
Orientation : Rien du tout
Liens / Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Infiltration ou pas ! Rater ou réussie ? Bref. [Sir et Taylor] Mar 10 Juil - 11:55

Taylor Winston, première mission dans la révolution, échoué. Pourquoi ? Il a un ennemi qui le connait que trop bien. Bien évidement, il ne savait rien sur l’histoire, le passé du jeune homme, mais il savait des choses sur son présent comme dans le clan où il appartient. Deux ennemis qui se rencontre encore, est ce hasard ? Le destin ? Taylor ne croit pas en ce genre de chose, pourtant pendant un petit moment il finit par y croire. Il a déjà imaginé le pire quand il enlèvera son casque, ils battraient jusqu'à la mort, mais Taylor n’a pas envie de le tuer où de le combattre même si il n’aura pas le choix. S’il ne veut pas se battre, c’est cas l’intérieure il a une sorte de dette envers lui lors de leur confrontation contre les monstres. Il lui avait sauvé la peau, lui laissant peut-être une cicatrice sur le bras, il lui avait tout de même aidé. Il faut dire que la situation était elle qu’il n’avait pas le choix, mais Taylor et ce genre d’homme avec énormément de principe, peut-être à cause de sa mère qui l’a éduqué ainsi. Une éducation dont il a toujours fait sa justice, mais à présent il ne savait plus trop quoi faire surtout qu’il ne combattra pas en premier. Si l’un d’eux doit faire le premier pas se sera son ennemi est non lui. Il se prépare au pire, toujours en mode défensive, car il sait au fond comme cet homme marche ou presque. Il ne suffit pas d’une seule rencontre pour connaitre une personne, mais Taylor possède son instinct ce qu’il utilise parfaitement en ce moment même.

Taylor ne pouvait répondre sans donner une fausse voix au départ, il ne pouvait pas lui montrer qui il était véritablement surtout s’il a une chance de s’en sortir vivant. Il a donc apprit le nom de cet homme, mais il ne comprit pas alors qu’elle était cette lettre dessiné sur bras le W. Il y a une signification, alors lui a-t-il mentit sur son pseudonyme ? Taylor au fond souriait derrière son casque, car il pouvait très facilement en déduire lorsque cet homme ne lui disait pas tout. Il veut connaître la signification du W, mais malheureusement s’il posait une question cela pouvait très vite ce retourner contre lui, alors il ne dit rien le laissant parler. Quand il lui demanda le « où ? » Taylor faillit parler de l’église mais il s’arrêta préfèrent dire une phrase que son instinct lui incité à dire alors il lui dit toujours en souriant derrière son casque.

-Un endroit où peut de personne aurait pu survivre si ses deux personnes auraient mentit.

Taylor avait bien fait de dire cela, de toute façon dans peu de temps ce jeune homme en fasse de lui découvrira son identité, donc au final quoi qu’il aurait dit il aurait découvert. Dans la salle où ce trouvait les deux jeunes hommes, Taylor se doutait au fond ce qu’il allait ce produire qu’il comprendrait de qui il s’agit, mais il n’a pas le choix. Il regarda la réaction de son interlocuteur, de son ennemi lorsqu’il retira le casque. Il savait qu’il serait étonné, car après tout, comme prévoir que ses deux personnes se retrouverait dans de tel condition ? Il souriait au fond, il a réussit à le prendre par surprise, mais il devait agir vite. Il sait qu’au final s’il ne part pas rapidement il finirait par être en prison ou pire… La mort l’attendrait. Quand il écouta la phrase Taylor ne pouvait se retenir de rire, après tout il avait raison il n’avait réellement pas de chance. Cela était ironique voir même comique comme situation. Il regarda sans rien dire l’homme s’approchait de lui, il est toujours sur la défensive aux moindres gestes d’Andrews il se transformerait en une bête pour se défendre. Bien évidement il connaît l’arme de cet homme qui n’est pas banal il fallait lui accordé ça. Taylor ne sait pas trop quoi faire, il n’a jamais était dans une tel situation de circonstance. Bref. Comme on peut le voir, Taylor est complètement perdu sans le montrer. Il agit comme un homme, toujours la tête haute, le sourire aux lèvres, mais au fond il ne souhaite qu’une chose partir d’ici. Le casque finit dans l’autre bout de la pièce, les deux jeunes hommes se regardèrent a tour de rôle, la situation est véritablement original. La phrase du jeune homme fut compréhensible, il ne sait trop quoi répondre, mais il répondit aussi sec et froid qu’il le pouvait ce qui est assez facile.

-Justement un révolutionnaire doit avoir quelques ressources, sinon le jeu est moins marrant ?! Dit-il en souriant. On s’ennuierait, n’est ce pas ?

Taylor est un enfant, le moindre jeu l’amuse surtout celui-ci. Taylor fut prit au dépourvue, il fut bloquer contre le mur le serrant le poignet. Pour la force Taylor était dominant, mais il se laissa faire, il ne veut pas qu’il appel de l’aide, pend l’instant il préféra ne rien faire écoutant les paroles du jeune homme. Il répondit en s’amusant, car oui, Taylor s’amusait et certainement que la fin était proche alors autant qu’il s’amuse, non ?

-Vous devriez dire a vos soldats d’arrêter les jeux, ils sont vraiment mauvais perdant surtout quand on leur pique leur fierté. Dit-il en souriant, puis quand le jeune homme le lâcha il répondit aussitôt. La Reine… Désolé, mais mes souvenirs se font rare ses derniers temps.

De toute façon, Taylor ne comptait rien dire sur sa venue ici après tout il a en fasse de lui un des membres du clan Oni. Il ne peut rien lui dévoilé surtout pas sa venue ici au pire il sortirait un mensonge, mais malheureusement pour lui, il n’a jamais su mentir. Donc il restera dans le mystère, il ne répondra jamais dans véritablement. Il regarda le jeune homme partir vers la porte, il avait comprit, il compte s’enferme avec lui dans la même salle. Taylor examina la pièce, une pièce certainement un bureau, une petite bibliothèque sur le côté, une vitre qui éclair peu, un bureau ainsi que des chaises. Où sont ils ? Taylor arrêta son questionnement cherchant un moyen de s’évader, il n’en trouva qu’un. Défoncé la porte, voler le plus haut dans le ciel et s’enfuir. Un plan merdique, mais c’est le seul qu’il possède. Il doit juste gagner du temps, mais surtout il veut en connaître plus sur cet ennemi après tout il n’est pas venu là pour rien. S’il pouvait au moins dénicher quelques informations sur le clan Oni, cela serait assez bien pour le moment, il n’en demandera pas plus. Il regarda de nouveau l’individu secouant les clés et d’une phrase très sérieuse il le mit en garde ce qui l’amusa.

-Qui vous dit qu’il n’y aura qu’un seul mort ? Dit-il sérieusement.
Il ne le provoquait pas, mais il voulait qu’il sache que quoi qu’il arrive il ne se laissera pas faire et que s’il doit mourir il emportera son ennemi avec lui. D’un seul geste Andrews lui retira son bracelet où portait le nom de la femme qu’il recherchait, il lui posa la question et le visage de Taylor se dessinait en horreur et en tristesse. Plusieurs sentiments pouvait ce lire dans son visage alors qu’il ne montre jamais les sentiments comme cela a des inconnus surtout a ses ennemis. Il répondit sèchement.

-Non, c’est une femme qui est perdu dans ce monde.

Il ne mentait pas, il n’est pas marié avec elle, cela fait un an qu’elle a disparue dans ce monde, il est a sa recherche. Il a cherche avant que sa malédiction ne fasse effet et qu’elle disparaisse de ses souvenirs. Bref. Taylor reprenait son visage neutre, essayant de contrôlé ses sentiments qui le submerger depuis un bon moment. Quand il posa le bracelet il reprit aussitôt le mettant dans sa poche, il le regarda quand il riait lui répètent que c’est un jolie souvenir. Comment oublier cette marque ?

-Un souvenir, bien embêtant. Dit-il en soupirant.

Il doit toujours cacher cette marque, au cas où il croise un des membres du clan Oni qui pourrait savoir de quoi il s’agit, il pourrait ce faire démasquer à n’importe quel moment et cela l’ennuyait bien trop. Andrews lui remit des lettres et il commença à les lires, c’était des lettres quelconque sauf une… Elle était particulière, Taylor se souvenu que les lettres était souvent codé et seul le chef pouvait les lires. Hélas, Taylor est un simple membre de la révolution, il ne peut connaître ce qu’elle indique réellement et de toute façon même s’il serait il ne le dirait pas.

-Vous devriez les rendre a leur propriétaires, le vol ce n’est pas terrible pour un membre du Clan Oni. Dit-il en lui remettant.

Il ne dit rien de plus, il prit le casque de l’autre bout de l’autre pièce, puis il s’approcha de son ennemi. Il lui chuchota à l’oreille.

-Maintenant que cette réunion amicale est finie, je peux partir ? Ce n’est pas contre vous… Mais j’ai des choses à accomplir. A moins que vous souhaitez autre chose ? Demande t-il en partant dans la direction de la porte.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://game-of-reality.lebonforum.com


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Infiltration ou pas ! Rater ou réussie ? Bref. [Sir et Taylor]

Revenir en haut Aller en bas

Infiltration ou pas ! Rater ou réussie ? Bref. [Sir et Taylor]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» infiltration d eau derriere le tableau de bord
» Infiltration d'eau
» ce fut bref mais intense
» Infiltration
» Bref article sur le body pour une revue universitaire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
« The Game of Reality. » :: Château :: Jardin-