Nouveaux Personnages Prédéfinis // Blablabl...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Deux hommes dans une église. [Sir William et Taylor = TERMINER]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Messages : 153

Votre Personnage
Races: Dragon
Orientation : Rien du tout
Liens / Pouvoirs:

MessageSujet: Deux hommes dans une église. [Sir William et Taylor = TERMINER] Mar 26 Juin - 10:27

« Un jeu sans fin »

Un jeune homme aux cheveux roux, des yeux d’un rouge très claire est entrain de fuir, mais où va-t-il ainsi ? Lui-même l’ignore, il n’a pas le choix, il ne peut que courir, mais jusqu'à où sa course l’emmènera t-il ? Il franchit la ville regardent derrière lui, plusieurs hommes le pourchassent criant de l’arrêter, de le tuer, de ne pas le laisser s’échapper. Ils ne le connaissent pas, ils ne savent pas quel pouvoir il détient, ils ne font que de le poursuivent bêtement. Il arrive dans un chemin étroit, il n'y plus aucune issue, il est cerné par trois hommes armés d’épées ou de couteau acérée. Il n’a pas le choix, il doit le faire, mais sa blessure dans l’épaule risque de le torturer pendant un moment. Sa blessure n’est pas si grave et dans quelques minutes elle sera totalement guérit, mais pour l’instant elle est encore ouverte. Il se concentre un bref instant, son tee-shirt se désintègre pour laisser ses deux ailes grises brillantes apparaitre sous le clair de la lune. Les trois hommes le regardent, l’un d’entre eux fit un pat en arrière en s’attendant au pire, mais Taylor ne compte pas combattre, mais juste fuir. Il n’aime pas la violence sauf quand l’individu est assez fort et que cela risque d’être amusant.

Il vole le plus haut possible regardant ses hommes devenir de minuscule personne ce qui le fit sourire et même rire. Il est heureux, il a toujours prit le bon choix lorsqu’il s’agissait de personnage pour les jeux vidéos.

Il se déplace rapidement dans les aires, rien ne peux l’arrêter ou presque. Il se doutait bien que ses hommes avaient bien trop de fierté. Ils ne les avaient pas provoqué, ils les avaient juste taquiné peut-être un peu trop ? Bref, il était tranquillement dans les aires quand une lance l'égratigna le bras. Il arrêta son vol regardent d’autres flèches arriver sur lui. Il cherche un endroit où se réfugié, mais où ? D’un seul battement il arriva sur la terre ferme regardent le village du Royaume. La nuit ce village est loin d’être paisible, car énormément de vagabond et de bandit y traine. Il regarda en arrière, les trois individus ne sont pas encore arrivés, ils doivent être a plusieurs minutes de lui ce qui le fit soupirer d’aise. Il marche dans le village croisant des femmes et des enfants pauvres. La reine les avait laissé vivre pensant qu’ils ne seraient jamais des ennemis vraiment potentiel, mais elle ignore que la révolution à augmenter c’est dernier mois.

Il franchit plusieurs maisons avant d’entendre les voix des hommes qui le pourchassent, il n’a pas le choix, il doit rapidement trouver une cachette. Il n’a vraiment pas envie d’humilier ses hommes en tout cas pas maintenant.
Une église. Il y a une église, ici ? Il regarde de plus près, certaines vitres sont cassés ou sont inexistante. La porte en bois est en décomposition, des herbes ont poussé dans les parois, une église abandonnée. Il entre faisant grincer la porte en bois presque en la cassant. C’est une petite église, mais il y assez de place pour une quinzaine de personnes et aussi pour qu’il s’y cache. Il y avait plusieurs bougies éteintes ainsi qu’une croix sur le sol détruite par le temps. Il fait le moins de bruit possible pour ne pas que les hommes ne le trouvent, il s’assoit près du mur regardent le ciel étoilé traversant les vitres.

_________________


Dernière édition par Taylor Winston le Lun 2 Juil - 10:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://game-of-reality.lebonforum.com
Messages : 50

Votre Personnage
Races:
Orientation : Rien du tout
Liens / Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Deux hommes dans une église. [Sir William et Taylor = TERMINER] Mar 26 Juin - 12:41

La forêt est le lieu idéal pour un chasseur, vous ne trouvez pas ? On peut y trouver vraiment de tout, des animaux, des pauvres âmes affolées, des êtres désorientés. Oui, les bois étaient vraiment des places amusantes. William passait la plupart de son temps dans cet endroit, il attendait calmement que de pauvres hommes égarés viennent. Une fois qu'il en trouvait, il les tuait sans aucune pitié, William ne connaissait pas le sentiment de compassion dans certains cas. Alors qu'il s'appuyait sur un arbre, il entendit différents bruits qui attirèrent son attention. Il prépara son arme, un arc et il attendait que sa victime s'approche. Ce n'était qu'un animal, William l'avait deviné, mais, il avait besoin de s'amuser, il décida donc d'utiliser son arme qui n'était pas comme les autres. Ce qu'il tenait entre ses mains était un objet aux capacités considérables. Effectivement, dés qu'il lance une flèche, celle-ci ne s'arrête qu'une fois qu'elle a touché le cœur d'un être vivant. C'est plus facile ainsi d'atteindre ses victimes, n'est-ce pas ? C'est ainsi, qu'il lança une flèche qui disparut entre les nombreux arbres de la forêt. William se mit à poursuivre sa flèche, puisqu'il connaissait sa direction. Il connaissait son arme par cœur, il savait où la flèche allait et qui, elle toucherait. C'était un arc rapide, efficace et discret. Il s'arrêta voyant que la flèche venait d'accomplir son devoir. Il l'arracha du ventre de la pauvre bête passant un foulard dessus afin de nettoyer toute trace de sang. Il venait de tuer un animal et allait laisser son corps moisir parmi le reste. Aucune expression ne se dessinait sur son visage, il était impassible. Il reste un bon moment devant le cadavre de la bête, il réfléchissait. Il finit par jeter son foulard sur le corps inerte et quitta la forêt un sourire aux lèvres.

Il quitta les bois, il marchait rapidement sans avoir où aller. Fronçant légèrement ses sourcils, il souhaitait encore jouer et se divertir. Tuer des animaux ce n'était plus vraiment amusant, cela l'était quand il était petit mais plus à présent. Il aperçut quelques villageois chanter et danser, il se demandait s'il y avait une fête dans cette petite ville. Sûrement, cependant, ce genre de choses ne l'intéressait pas. Malgré tout, il se dirigea vers le village. Il était assez énervé car les paysans hurlaient, pourquoi étaient-ils tous heureux ? Le monde était en guerre et il y avait des miséreux partout. Finalement, cette joie ne concernait qu'une grande demeure puisqu'en s'éloignant de plus en plus de la maison, il découvrit des nécessiteux et des indigents. Ces pauvres êtres manquaient de tout, William s'arrêta un moment. Cette scène venait de le toucher, il fronça les sourcils et baissa légèrement sa tête, il avait du mal à voir toutes ces personnes vivres dans le manque et le besoin. Il chercha dans sa veste et donna quelques pièces à des enfants qui n'avaient que la peau sur les os. Il trouva aussi quelques ivrognes, qu'il essayait de relever mais en vain, ils ne bougeait pas et restaient sur le sol. William ne pouvait rien faire face à cette dévastation. Il continua sa route, la nuit, il faillait être prudent dans ce genre de village. Les brigands sont partout de nos jours. Puis, William porta son attention sur une église. Étonné, il s'approcha lentement de l'église. La famille Mac Andrews était très chrétienne et trouver un lieu sacré dans cet état bouleversait William.

Il fit un signe de croix avant de pénétrer dans le lieu qui faisait peine à voir. Les vitres étaient toutes brisées, la porte était détruite, les herbes avaient poussés n'importe où. William resta un moment à regarder l'église sans rien dire, elle était abandonnée. Les statues étaient démolies, effectivement, aux pieds de William se trouvait le corps d'une sculpture. Que c'était-il passé dans ces lieux ? Pourquoi l'église était dans cet état ? Il attrapa le reste de la statue dans ses mains et avança vers le milieu de l'église qui n'était pas très grande. Il remarqua la croix sur le sol, fronçant les sourcils, il s'accroupit afin de la toucher. Puis, quand il tourna sa tête, il constata qu'il n'était pas seul ! Ouvrant grand les yeux, il se releva rapidement et regarda l'inconnu. Qui était-il ? Un vagabond qui cherchait un abri pour la nuit ? Un être qui fuit simplement sa destinée ? Un homme perdu ? Secouant légèrement sa tête, William savait que pour l'instant ses questions n'auraient aucune réponse.

Il fallait être prudent, on ne sait jamais ce que cet inconnu pouvait être. William ne bougea pas, il fit un grand sourire trouvant que la situation pouvait être amusante. Il regarda un instant la statue qu'il avait dans les mains avant de lui arracher le bras (le bras de la sculpture) afin de le lancer sur Taylor. Ce n'était pas vraiment méchant, William cherchait seulement à le provoquer. A la suite, il s'approcha progressivement du jeune homme avant d'ajouter : « Dites-moi, savez-vous pourquoi cette église est dans cet état ? ». William était un homme curieux et aimait tout savoir. Il regarda une fois de plus autour de lui et commença à examiner le garçon qui regardait le ciel. Souriant, William lui dit : « Si vous cherchez un abri, je crois qu'ici ce n'est pas une très bonne idée. » Il regarda une fois de plus le reste de la statuette qu’il tenait dans ses mains avant de la lâcher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 153

Votre Personnage
Races: Dragon
Orientation : Rien du tout
Liens / Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Deux hommes dans une église. [Sir William et Taylor = TERMINER] Mar 26 Juin - 13:36

« Imagination »


Il y a certaine chose qu’il aime par-dessus tout concernant cet homme assit contre le mur regardent le ciel étoilé. Il aime jouait et surtout il aime la nuit. Quand il était jeune, il avait peur de la noirceur et des nuits sans lune, car son imagination débordante lui faisait toujours imaginer des scènes sortant tout droit de film d’horreur. Aujourd’hui cela à un peu changer peut-être qu’il prend bien trop l’habitude de sortir pendant la nuit ou alors à cause de ses multiples sortis nocturnes. Cela ne voulait pas dire qu’il ne craignait pas ce qu’il y avait à l’extérieure après tout dans ce monde on pouvait trouver n’importe quoi même un monstre.

Il réfléchissait à tout surtout depuis sa venue ici et pourquoi était il là déjà ? Question idiote, il le savait, c’était même pour cela qu’il se retrouvait dans cette église à fuir ses trois hommes. Où était-elle ? Il n’a aucun indice, aucune preuve qu’elle soit réellement dans ce monde, mais il ne perd pas espoir et pourquoi abandonnerait-il ? Cette femme qu’il recherche depuis plusieurs mois, cette fille qu’il aime encore maintenant ou presque. Ce monde l’avait en quelques sortent changer.

Il n’aime pas être seul dans ce genre de situation, il réfléchissait trop, il repensait beaucoup trop à elle, cela pouvait le mettre en colère parfois, mais c’était bien plus de la tristesse qu’autre chose.

Du bruit le fit arrêter ses pensées, il regarda très rapidement la personne qui entrait dans cette église abandonnée. Ce pouvait-il que les hommes l’ont retrouvés ? Il n’y a qu’une seule personne, il ne s’agissait pas l’un des trois mercenaires. Peut-être ne l’avait il pas encore remarqué après tout l’église était certes éclairé par la lune, mais il était dans un coin bien sombre de la bâtisse. Cet homme portant une statue arracha un bras avant de la lancer sur lui. Il évita avec justesse et grogna, son grognement ressemblait a celui d’un dragon affamé. Il réfléchit rapidement avant de regarder sa blessure encore ouverte, il devait la cicatrice, car après tout cet homme peut-être un ennemi.
Pour que la blessure ce soigne, il doit se concentrer provoquant ainsi une demie-transformation en dragon qu’il contrôla parfaitement. Il n’a jamais su ce transformer totalement il suffit de regarder son dos remplit d’écaille de dragon qui resteront certainement a vie. Il avait accélérer le processus de guérison, car il ignorait tout de cet homme surtout il venait de le provoquer en lui jetant une partie du corps de la statue. Il ne ressemblait à aucun des hommes qu’il avait taquiné tout à l’heure, mais il ne pouvait ignorer la supposition qu’il s’agit d’un des leurs.

Les paroles de cet homme le fit un peu hésité, il n’a guère de confiance pour les inconnus, il est peut-être amical et protecteur, il reste tout de même méfiant avec les personnes de ce monde. Après tout, la Reine possède beaucoup trop de chevalier servant. Il ignora pendant un instant, il cherchait un moyen de s’enfuir par les aires. Il peut passer par les vitres à moitié brisé ou même encore courir si cela tournait vraiment mal. Il se leva pour bien regarder cet homme en fasse, car après tout il était toujours assis et si l’individu l’attaquerais il ne pourrait pas dévier.
Il réfléchissait a ses mots, il n’avait pas l’habitude de réfléchir préfèrent répondre au tac au tac, mais cette fois ci il n’avait pas le choix.

-Une église n’est elle pas faite pour mettre à l’abri les pauvres ?! Dit-il en regardent de gauche à droite. Quand je suis arrivée ici elle était déjà dans cet état. Je suppose que le village en a oublié son existence.

Il commença à marcher vers la porte avant de s’arrêter et d’entendre des bruits provenant certainement des hommes qui sont après lui. Il ne peut pas sortir, car les trois hommes sont toujours là, il le cherche. Il n’a donc pas le choix, il doit rester ici, mais qui est cet homme ?! Il regarde dans les yeux, il est d’une nature qui ce fit plus a son instinct cas son intelligence et pend l’instant il ne chercha pas a fuir.

-Que faites-vous ici ? Demande-t-il essayant de connaître qui est cet homme.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://game-of-reality.lebonforum.com
Messages : 50

Votre Personnage
Races:
Orientation : Rien du tout
Liens / Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Deux hommes dans une église. [Sir William et Taylor = TERMINER] Mar 26 Juin - 14:37

Dans ce monde, William aurait pu être un homme meilleur, un homme qui se bat pour la liberté des peuples, un homme qui défendrait les plus faibles mais il en avait décidé autrement. Il était devenu quelqu'un d'encore plus cruel, quelqu'un de vaniteux, d'égocentrique et d'égoïste. Comment cette nature avait-elle pu naitre ? Depuis quand était-il devenu un monstre ? Il n'en savait rien. Pourquoi servait-il cette Reine insolente et hautaine envers son peuple ? C'était une bonne question, la réponse se trouve surement dans l'inconscience du chasseur. Vous savez, William avait toujours rêvé d'avoir une petite sœur ou un petit frère. Cependant, Dieu en avait décidé autrement et sa mère fit une fausse couche. Inconsciemment, William voyait en cette Reine sa petite sœur qui n'était jamais née. C'est pour cela qu'il la servait et qu'il faisait bien souvent, des choses injustes envers les autres. Si elle n'était pas née, alors pourquoi les autres vivraient ? Pourquoi les autres pouvaient-ils avoir une vie qu'elle n'a même pas eu le temps de connaitre ? En réalité, William souffrait énormément de la perte de sa petite sœur. Néanmoins, que pouvait-il y faire ? Rien du tout et c'est cela l'irritait. Perdu dans ses pensées, il fronça les sourcils avant de reprendre ses esprits.

William regardait Taylor et fit un grand sourire, celui-ci esquiva le morceau de la statuette en lâchant un grognement des plus étranges. Il leva un sourcil, ce garçon n'était pas un être humain comme les autres. Qu'était-il ? Un dragon ? Cela existait-il ici ? William se souvint tout d'un coup, des différentes races présentent quand il s'écrit inscrit et il y avait sûrement les dragons. Sinon, quelles autres bêtes pourraient laisser échapper un tel grognement ? L'inconnu était blessé, il venait donc sûrement chercher ici un abri pour la nuit, la blessure avait l'air profonde cependant William n'y prêtait aucune attention. Quand William vit le dos de Taylor, il ouvrit grand les yeux. Des écailles ! C'était surprenant. Ce détail venait de confirmer les pensées du chasseur, ce garçon était donc un dragon. Intéressant, William n'en avait jamais vu de sa vie. Ses écailles provoquaient chez lui de la curiosité, de la répulsion et de l'émerveillement. Tous ces sentiments ne faisaient pas bon ménage et William se dit que le mieux serait d'en savoir plus. William remarqua que le garçon l'ignorait, pourquoi agir ainsi ? Il remarqua aussi que celui-ci essayait de s'enfuir ce qui fit rire notre cher chasseur. Pourquoi essayer de s'échapper ? Avait-il peur ? Ou ne voulait-il simplement ne pas être dérangé ? Peu importe la réponse, William ne le laisserait pas s'éclipser de la sorte. Par la suite, le jeune homme répondit aux questions, William écoutait et finit par hausser les épaules en ajoutant : « Enfin mon cher, regardez autour de vous, nous ne pouvons plus nommer ce lieu une église. » Par la suite, il s'approcha un peu plus du dragon et finit par lui chuchoter à l'oreille : « Vous devriez faire attention, la nuit, les démons rôdent. » Il n'y avait pas vraiment de démons ici, néanmoins, William pouvait être un danger.

L'inconnu se mit à marcher en direction de la sortie, William se précipita et ferma violemment la porte, enfin, le morceau de porte afin qu'il ne parte pas. « Non, vous ne fuirez pas. » Puis, il entendit le bruit d'autres humains, étaient-ils à sa poursuite ? Accompagné d'un grand sourire, William ajouta : « Qui sont ces hommes ? Des amis à vous ? Ou bien des hommes qui vous recherchent ? » Il ricana un moment. « On pourrait peut-être leur demander ? » il ne faisait que provoquer le dragon. Au fond de lui, William savait que si Taylor décidait de le tuer il ne manquerait à personne. Sa vie n'avait peut-être aucun sens finalement. Il finit par lâcher la porte et regarda une fois de plus l'inconnu. « Ce que je fais ici ne vous regarde pas. Cependant, je ne suis pas recherché moi. » Cette phrase portait en elle un petit ton de sarcasme.

William s'éloigna un peu du dragon pour se placer au centre de l'église. « Je ne sais pas ce que vous êtes... Si vous êtes un lâche ? Si vous êtes seulement un dragon qui souhaite vivre pleinement sa vie. » Il s'arrêta un moment afin de regarder le plafond de l'église et fit un beau sourire. « Mais sachez une chose mon cher, si vous tentez de fuir maintenant, je vous tuerais. » Il regarda une fois de plus Taylor, « Je ne suis peut-être qu'un humain, néanmoins, je détiens une arme qui ferra votre perte si vous essayez de jouer au plus malin avec moi. » William mit sa main sur son arc. Il ne craignait rien tant que son arme serait avec lui. William savait très bien qu’en disant tout cela, sa vie était en jeu. Le danger est une des choses qui l’attire le plus, c’est bien pour cela qu’il joue souvent avec le feu. « Pourquoi fuyez-vous ces trois hommes ? Qu’avez-vous fait de mal ? » Dit-il en souriant au garçon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 153

Votre Personnage
Races: Dragon
Orientation : Rien du tout
Liens / Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Deux hommes dans une église. [Sir William et Taylor = TERMINER] Mar 26 Juin - 15:28

« La nuit et les monstres ».


Cette soirée était une soirée rare pour Taylor, jamais de sa vie il aurait pensé rencontrer de tels ennuis en seulement une nuit. Depuis qu’il est arrivé ici, il a eu beaucoup de problème surtout pour rentrer dans ce monde qui ne possède pas vraiment une âme charitable. Depuis qu’il est ici, il n’a pas connu énormément de personne qui l’on aidé ne parlons pas d’ami, il n’en possède guère. Ce monde ressemble a une guerre moral, il y a des combats, des morts, mais cela reste plus de la moralité qu’autre chose. Il faut bien le reconnaître si tu ne possède pas un fort caractère, si tu es une personne bien trop gentille ou même timide tu ne fais pas long feu dans ce royaume. La reine à créer un monde sans pitié, sans gentillesse, il y a juste des hommes égoïstes et bien trop narcissique a son goût. Il est rare de rencontré des personnes comme lui, mais il ne faut pas croire qu’il est quelqu’un de bon après tout il reste humain et comme tout humain il a ses défauts. Il s’emporte rapidement et il ne réfléchit jamais aux conséquences de ses actes, il agit plus qu’il ne réfléchit. Un défaut qu’il a souvent sauvé, mais là devant cet homme cela risque de devenir un fardeau. Il ne le connaît pas et il ne veut pas le connaître surtout quand il claqua la porte pour ne pas qu’il ne puisse s’échapper.

Il a une trop grande imagination et l’image de cet homme qu’il commence a avoir et celui d’un tueur ou d’un fou. Il suffit juste qu’il se rappel de cette phrase qu’il lui a dite plutôt : « les démons rôdent ». Cela lui a donnait la chaire de poule, mais lui-même n’est il pas un démon ? Après tout c’est un dragon, une sorte de créature qui ne sort que des livres comme la plupart des monstres. Mais la question qu’il se pose n’est autre quel est le pouvoir de cet homme, qui est il ? Que cherche t-il ? Il est agacé et surtout il commence à s’énerver essayent de garder son calme le plus possible.

Il sait qu’il est poursuivit, cet homme s’en est rendu compte. Il est d’une nature à chercher la paix, essayent de ne jamais combattre à moins que cela ne soit nécessaire, mais cet homme ne cherche t-il pas a le provoquer ? Il est différent des autres qui ne cherchait cas ce battre, lui, il le provoque comme il a fait avec ses hommes. Le rire de cet homme ce fit entendre dans toute l’église et bien évidement, Taylor craqua.

-Je n’ai pas peur d’eux, je ne veux juste pas me battre contre des personnes qui n’ont aucune chance, comme vous. Dit-il en souriant.

Enfant, joueur, il est ainsi, mais là il est plus qu’agacé. Son tempérament habituellement calme est très rapidement partit. Le sourire qu’il lui fit était narquois, il le narguait, car cet homme même si ses mots l’effrayé, la personne en lui-même ne lui faisait pas peur. Il regarda cet homme partir vers le milieu de l’église, un endroit peu stratégique pour les combats, mais il ne réfléchissait pas à cela. Il ne réfléchit jamais quand il combat, ce n’est pas un principe, mais plutôt qu’il n’a pas le temps pour cela. Ne l’a t-il pas traité de lâche ? Il écoutait bien attentivement les paroles de cet homme qui le traite. Il garde encore un peu de calme, un peu de fierté, mais il est très colérique et d’être traité de lâche il ne peut pas le supporter.

-Je ne suis pas un lâche, je ne suis pas comme vous ! Je ne me cache pas derrière une arme, car sans elle vous n’êtes plus rien, un simple humain, n’est ce pas ? Dit-il d’un grand sourire.

Il reprit son calme et remercia intérieurement ses mots, car ils sont sortie tout seul comme d’habitude. Il prit une grande respiration puis en souriant il lui dit :

-Vous me posez des questions sur la raison que ses hommes me pourchassent, mais vous ne me dites rien sur vous. Je ne pense pas que cela sois très loyale, si vous connaissez ce mot ? Demande t-il en souriant.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://game-of-reality.lebonforum.com
Messages : 50

Votre Personnage
Races:
Orientation : Rien du tout
Liens / Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Deux hommes dans une église. [Sir William et Taylor = TERMINER] Mar 26 Juin - 19:02

William écoutait les paroles de Taylor sans vraiment réagir, il regardait les débris de l'église. C'était vraiment triste de voir un lieu ainsi dans cette situation. Peut-être que la Reine avait ordonné sa destruction ? Peut-être que les humains avaient perdus foi en l'humanité ? Qui sait... Le chasseur fit un grand sourire en entendant les paroles du garçon, il n'avait donc pas peur ? Oh, quelle gentillesse de vouloir épargner de pauvres créatures. Il laissa échapper un rire qui traduisait du mépris. Il regarda le dragon, fit un geste de la main avant d'ajouter en rigolant : « Voyons je ne cherche pas à me battre contre vous. » Ce qui était amusant dans la phrase de Taylor, c'est qu'il était certain de les battre. C'était vraiment comique pour une personne qui ne connaissait rien de William. Le chasseur passa sa main sur son visage et leva les yeux au ciel avant de dire : « On ne vous a jamais dit que l'habit ne fait pas le moine ? » A cet instant, le regard de William exprimait du dédain, en aucun cas, il avait peur de Taylor. William s'approcha encore une fois du dragon, mais cette fois-ci sa démarche était plus effrayante et sinistre que les autres fois, il pouvait faire peur qu'en il le voulait.

William commença à jouer avec une flèche de son arc, il ne l'avait jamais traité de lâche, il se demandait simplement s'il en était un. Levant un sourcil, il regarda avec arrogance Taylor. « Attention mon cher, je ne vous ai pas traité de lâche, je me demandais seulement si vous en étiez un. » En réalité, c'était la suite qui était intéressante. William arrêta de jouer avec la flèche et fit un beau sourire au dragon. « De nous deux, le plus lâche c'est bien vous. » dit-il sérieusement. Il jeta son arc par terre et fixa Taylor avec arrogance. « Je me cache peut-être derrière mon arme mais vous ne vous cacheriez pas derrière votre apparence abominable et monstrueuse ? » A cette phrase là, il s'approcha de Taylor et toucha de sa main droite là où le jeune homme était blessé. Taylor ne se cachait pas derrière une arme certes, il se cachait derrière sa transformation. « Non mon cher, je ne suis pas lâche loin de là. Jugez part vous même, je ne suis qu'un pauvre humain et je reste quand même devant vous... Vous qui détenez derrière ce doux visage l'aspect d'une bête. » Il finit par enlever sa main en faisait encore une fois, un beau sourire. « Vous voyez, vous vous sentez fort seulement parce que vous pouvez vous transformer en dragon. Mais dites-moi, sans cela qu'êtes-vous ? Un pauvre humain... Comme avant que le monde change je suppose. » Il finit par éclater de rire en se moquant de Taylor.

Il réfléchissait, finalement William avait raison. Taylor se sentait rassuré car il pouvait se transformer en dragon. Tout compte fait, la situation revenait au même, William se cache derrière son arc et Taylor derrière son apparence de dragon. Levant un sourcil, William laissa son arme sur le sol et ajouta en souriant : « Il est vrai, que sans mon arme, que je ne deviens qu'un simple humain. Un humain qui a quelque chose que vous ne possédez pas, de la ruse. » Il frappa légèrement dans ses mains afin d'irrité Taylor. « La violence ne règle pas tout vous savez, mais bon, il est vrai qu'elle aide à maintenir et à atteindre ses objectifs. » Il passa ensuite sa main dans ses cheveux, qu'allait-il se passer ? Il finit par reprendre son arme sur le sol, il ne pouvait pas savoir si le dragon allait devenir fou ou non. William remarqua sur le sol, un petit carnet, il s'accroupit donc afin de le ramasser. Il balaya rapidement du regard le calepin pour savoir ce qu'il y avait à l'intérieur. Il s'arrêta à la dernière page, il semblait que quelqu'un ait utilisé ce carnet comme journal intime. William lut la dernière page « J'ai peur, ils arrivent. Je suis effrayé, ils ont des animaux puissants, gigantesques que nous ne pouvons pas arrêter... Je suis affolé, terrorisé... A l'aide... » William referma le carnet sans rien ajouter, il trouvait cela sinistre. L'église avait-elle reçue une attaque ? Mais de qui ? De la Reine ? De la Résistance ? Il était difficile de déterminer qui était la victime dans ces derniers écrits. Il préféra ne rien dire pendant un instant.

William déposa le carnet sur le rebord de la fenêtre, puis regarde Taylor. « Je ne suis en rien un homme honnête. La loyauté a perdu beaucoup de sa valeur depuis que le monde n'est plus le même, vous ne trouvez pas ? » William pensait que maintenant, pour survivre, beaucoup de paysans devaient mentir, la vérité est souvent difficile à accepter. Le chasseur passa sa main sur son front : « J'attends toujours ma réponse. » Dit-il en haussant les épaules. Penchant sa tête légèrement sur le côté, William se demandait bien qui était Taylor. En tout cas, il ne devait pas être au service de la Reine, était-il un résistant ? Il n'en avait jamais croisé. William reste la plupart de son temps dans la forêt à attendre patiemment ses prochaines victimes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 153

Votre Personnage
Races: Dragon
Orientation : Rien du tout
Liens / Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Deux hommes dans une église. [Sir William et Taylor = TERMINER] Mer 27 Juin - 17:54

« L’homme dragon ».


Il devait lui reconnaître un point, il à raison sur une seule chose, certainement que sans le savoir Taylor c’était caché derrière cette apparence de dragon. Il devait le reconnaître il doit énormément a sa force, a son pouvoir, mais sans ceci que lui restait-il ? Certainement son courage et son instinct qu’il le sauve à chaque fois lorsqu’il cherche un moyen de ne pas faire du mal. Il déteste ce battre, il fait toujours tout pour ne pas blesser son adversaire et il y arrive à chaque fois, car il a apprit pendant la révolution a se battre et à se défendre sans utiliser une force menstruelle. En réalité Taylor ne réfléchissait pas vraiment a ce que cela importait réellement le physique, car il est devenu à force un monstre, mais il ne l’utilise pas pour effrayer, il essaye même de le cacher. Cet homme qui pensa avoir tout su sur lui, il a raison mais pas sur tout. Taylor fronça les sourcils quand l’homme en face de lui rit, il grinça des dents avant de pouvoir rétorquer quoi que ce soit, il aurait voulu lui dire ses quatre vérités en face, mais il se retenu. Il ne veut pas s’énerver et commencer une bataille surtout que les trois hommes qui le cherchent risquent d’aider cet homme, malheureusement pour lui il risquerait de perdre.

Plus il regardait cet homme, plus il arrivait à le juger, il est fort non pas physiquement, mais surtout mentalement, cela doit être pour cela que cet homme survit depuis tant d’année. A force de l’écoutait son instinct le fit reculer d’un pat en arrière, il ne lui faisait pas peur, mais quelque chose lui dit de faire attention à cet homme. Il est dangereux.

- Vous ressemblez a ses êtres servant de la Reine, cupide et arrogant. Vous ne faite que parler. Je suis un dragon, mais au fond je suis humain et je sais me défendre tel quel, je ne me cache pas derrière des phrases et des mots.

Il avait dit cela sans trop réfléchir, il ne ressemblait pas à un humain ou presque, mais au fond il est. Bien sûr pour la fin de sa phrase, ce n’était rien d’autre que de la provoque, honnêtement il commence à s’amuser. Cet homme l’amuse, cela va faire combien de temps qu’il n’a pas ressentit autant de sentiment depuis son arrivée ? Il était serte énervé et même agacé par les propos de cet individu, mais il en restait qu’il s’amusait sur la provocation. Il ne pouvait pas le nié, mais il restait tout de même de marbre ne voulant pas montrer son amusant tel un enfant qui à trouver un nouveau jeu. Depuis son enfance, il s’amuse ainsi et cela même en entrant ici cela n’a guère changé.
Il écouta attentivement les paroles, écoutant aussi ce que cet homme lit sur l’église avant qu’il ne passe sur un sujet comme « la loyauté ». Il devait lui reconnaître une chose, la loyauté n’existe guère dans ce monde.

-Vous avez raison, ici la loyauté et une qualité rare pour une personne, mais il en existe encore, car après tout nous sommes tous humains. Dit-il en souriant. Mais je doute cas l’intérieure de votre âme vous soyez humain. Dit-il en souriant pour le provoquer.

Ce nouveau jeu risque de très mal tourné, Taylor sans rend compte, mais cela lui fait aussi gagné du temps sur les hommes qui le pourchassent. Au moment ou il voulu répondre pour la dernière question il s’arrêta nette. Des bruits inconnus provenant des coins d’ombres le fit un peu sursauter. Il a les oreilles aussi performante que celle d’un éléphant, mais le bruit qui y sortait ressemblait à un grincement de chien ou de chat, mais il ne reconnu pas la bête.

-Il y a quelque chose. Dit Taylor pour prévenir l’homme en question. Vous devriez reprendre votre arme, sans elle vous risquerez fort de ne pas survivre. Dit l’arrogant.

Sans à rien y comprendre, plusieurs vitres explosa laissant entrer des bêtes immenses, jamais Taylor n’en avait vu de semblable auparavant. Il fit un rire nerveux avant d’en voir une dizaine sortir des coins sombres, elles se cachaient depuis le début attendant de les surprendre.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://game-of-reality.lebonforum.com
Messages : 50

Votre Personnage
Races:
Orientation : Rien du tout
Liens / Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Deux hommes dans une église. [Sir William et Taylor = TERMINER] Jeu 28 Juin - 11:34

William pouvait être un jeune homme bavard quand il s'y mettait. Levant la tête vers le toit de l'église, il se demandait s'il ressortirait d'ici vivant. Il fit un petit sourire, à quoi ressemble un dragon énervé ? Jetant un petit regard à Taylor, William se posait énormément de questions. Était-il membre de la Révolution ? Sûrement. Le chasseur frappa dans ses mains et ajouta avec un grand sourire : « Si vous avez des choses à dire, il ne faut pas les cacher mon cher. » Il fit un signe de la main montrant qu'il était prêt à tout entendre. « Je suis tout ouïe. » William appréciait énormément les débats, surtout quand il savait qu'il avait une chance de l'emporter. Le chasseur leva un sourcil lorsque Taylor avait reculé d'un pas. Avait-il peur ? Ce n'était pas possible, en quelques secondes, s'il se transformait il pourrait écraser William. Alors pourquoi ? Pourquoi avoir reculé ? « Qu'avez-vous donc ? » Dit-il en se moquant de Taylor. Ce soir, William voulait se divertir, il était tombé sur la proie parfaite. Il ne dit rien pendant un moment, ce lieu pouvait donner froid dans le dos. Il secoua légèrement sa tête, il devait chasser ce genre de pensées de son esprit.

William ouvrit grand les yeux lorsque le dragon se mit à parler de la Reine. Il ressemblait à un de ces servants ? Comme c'était amusant puisqu'il en était un. Néanmoins, il n'était pas décidé à le relever au garçon. Il ne faisait que parler ? Et alors ? Où était le mal ? Fronçant légèrement les sourcils, il ne comprenait pas vraiment où Taylor voulait aller. Il regarda une fois de plus le jeune homme : « Et que connaissez-vous de la Reine ? » Il est vrai que William donnerait sa vie pour elle, il était peut-être un de ses servants les plus sûrs. Par la suite, il se mit à réfléchir. Pourquoi avait-il parlé de cupidité ? Étrange. William n'avait montré aucun signe de cela. Bon, arrogant, il confirmait, il l'était. « En quoi suis-je cupide ? » Questionna William avec intérêt. Il fit quelques pas en direction de Taylor et murmura : « Arrogant ? Oui, je le suis. » Il s'avança de plus en plus et attrapa le poignet droit du garçon, l'air sévère, il dit : « Vous venez de confirmer mes pensées mon cher. Vous ne faites que vous cachez derrière vos poings. » Serrant de plus en plus le poignet de l'inconnu, il finit par le lâcher. « Tristesse. » Dit-il avec un doux sourire. « Vous ne savez donc que vous battre ? » Il poussa doucement Taylor afin de s'éloigner de lui. « Le langage est un véritable Art. » Il tourna le dos au dragon. « Que certains ne connaissent pas. » Cette phrase était provocante, il voulait faire réagir le dragon, il voulait s'amuser.

Taylor se mit à parler de l'humanité. La phrase « nous sommes tous humains. » résonnait dans sa tête. Non, c'était faux ! Depuis que le monde avait changé, la moitié des êtres étaient devenus des monstres dont William. Il mit sa main sur son front en fronçant les sourcils. Il n'aimait pas parler de ce qu'il était devenu, il trouvait cela bien trop triste, affligeant et pénible... Il quitta rapidement ses pensées et ajouta : « La tyrannie de la majorité. » Effectivement, dés qu'une personne s'éloignait de la volonté commune celle-ci était châtiée. C'est bien pour cela, que progressivement, une Révolution se mettait en place. « Mais je doute qu'à l'intérieur de votre âme vous soyez humain. » William plaça sa main sur son torse, il préférait ne rien ajouter pour le moment. Il avait raison ! Il n'avait plus rien d'humain à l'intérieur de lui. Il était devenu un être détestable, mauvais. Il tuait des pauvres innocents seulement pour satisfaire les caprices d'une Reine. William ricana légèrement. « Je suis sûrement la chose la moins humaine que vous allez croiser dans toute votre vie.» Dit-il sérieusement. A ce moment là, William pouvait faire peur à n'importe qui, sa voix était effrayante, ses gestes étaient terribles.

Des bruits se firent entendre, William se demandait bien de quoi cela pouvait venir. Ouvrant grand les yeux, il venait de comprendre. LES MONSTRES que décrivait l'auteur du petit carnet ! Depuis combien de temps étaient-ils la ? Taylor venait de prévenir William que quelque chose allait arriver, même dans ce genre de situation, l'humour avait trouvé sa place. Les vitres commencèrent à exploser, William se retrouva avec plusieurs morceaux de verres dans les cheveux, il passa rapidement sa main dans sa chevelure pour en enlever. Il était prêt à attaquer ! Il ouvrit grand les yeux en découvrant la grandeur des bêtes. Lui tout seul ne pourrait pas se débrouiller, il devait donc faire équipe avec Taylor s'ils voulaient tous deux survivre. Il devait trouver un moyen intelligent de s'en débarrasser. Alors que les bêtes commençaient à s'approcher d'eux, William dit en rigolant : « Qu'attendez-vous ? Montrez-moi votre force ! Transformez-vous ! » Il tira une flèche qui arriva dans le cœur du monstre placé derrière Taylor. « Je préfère vous savoir en vie que ce genre de choses. » Il se déplaça rapidement près de la bête afin de récupérer la flèche. En effet, William avait sur lui très peu de flèches, il devait donc à chaque fois les récupérer. Il commença à tirer sur l'objet qu'il voulait reprendre, ses mains étaient pleines de sangs ce qui le fit grimacer. « Misère. » Murmurât-il. Une fois récupérée, William chercha un plan.

Il finit par avoir une idée, ces bêtes devaient craindre le feu, la lumière ! William regarda Taylor en espérant que celui soit un dragon de feu. Il se mit à courir dans l'église et récupéra les statuettes en bois qu'il y avait. Aussi rapidement que possible, il les plaça à différents endroits. Hélas, une bête l'attrapa et l'envoya contre l'autel de l'église. Ah ! William fronça les sourcils, il avait mal. En tombant, il remarqua une grande statue toute en bois. Il l'attrapa et la plaça à son tour sur l'autel de l'église. « On doit cramer toutes ces statues afin que l'église soit éclairée. » dit-il essoufflé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 153

Votre Personnage
Races: Dragon
Orientation : Rien du tout
Liens / Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Deux hommes dans une église. [Sir William et Taylor = TERMINER] Jeu 28 Juin - 18:06

Taylor, un garçon simple dans son existence, c’est la première qui réfléchissait pour répondre à une personne. Quand il devient sérieux, il réfléchit à la meilleur réponse qu'il pourrait donner surtout quand la conversation le demande sinon il répond au tac au tac. Bref. Je me répète, mais Taylor est ainsi. On ne ce refait pas. Quand il recula instinctivement, il ignorait s’il avait fait à cause de cet homme ou alors à cause de ses créatures. Après tout son instinct lui avait dit de ce méfié de cet individu, mais après que les choses se sont dévoilé cela aurait put avoir une conséquence sur son acte. Mais ceci était bien plus tard dans la conversation.

Bref. Taylor n’avait plus aucun doute sur l’identité de cet homme surtout quand il lui a posé la question sur ce qu’il savait de la Reine. Il ne sait rien d’elle, mais a priori cet homme, oui. Qui avait-il en fasse de lui ? Un servant de la couronne ? Un mercenaire ou pire… Un des membres du clan Oni ? Il n’en avait jamais croisé et il a tout fait pour ne jamais en rencontré durant ce dernier mois. Il connaissait très bien les rumeurs sur ses personnes, ils sont une puissance presque égal a la Reine, mais bien moins puissante qu’elle sinon elle les aurait tués. Il ne dit rien, préfèrent réfléchir pendant un instant. Cet homme ignorait encore que Taylor fait partit de la Révolution. Il aurait voulu avoir le temps de fuir, mais les choses ne se sont pas passées ainsi. Hélas, non. Des bêtes sortirent un peu dans tous les côtés. Taylor n’a donc plus aucun choix, il doit se battre affronté ses choses. Il déteste la violence à moins qu’il soit très en colère ou quand l’adversaire est assez fort, mais là il n’a pas le choix et se sont des monstres. Il ne se questionna même pas sur le fait que lui aussi est devenu un monstre comme ceux là. Ignorant ce propos il regarda l’homme en question, le seul qui en apparence et celui d’un humain. Il avait dit lui-même, mais il était loin d’être humain dans son cœur, il avait dit d’une tel manière que Taylor eu de la pitié pour cette chose. Honnêtement, il n’avait jamais pensé qu’un jour une personne aurait une telle opinion de lui-même.

Il dévia ne regardent pas cet homme se battre avec son arme, il écouta juste sa voix le provoquant ce qui le fit sourire. Il se concentra rapidement, ses yeux rouge clair devenus d’un rouge sang, ses dents devenus pointu, mais ce n’était pas comparable a ses muscles qui augmentèrent. D’un seul coup de pied il fit voler des bêtes contre le mur.

-J’espère que cette petite démonstration vous a suffit. Dit-il en souriant.

Sans dire quoique ce soit de plus, une flèche arriva sur lui ou presque elle évita de justesse allant directement dans le cœur de la pauvre bête. Il devait admettre au moins une certaine classe avec cet arc.

-On dirait bien que votre arc serre bien à quelque chose. Dit-il avant de mettre un coup de poing dans un des monstres avant qu’il ne le morde de justesse.

Taylor faisait de son mieux pour combattre, mais il perdait patiente, plus il en tue plus il y en a. Est-ce qu’elle se multiplie ? Il n’en voyait pas la fin et il perdait énormément en énergie en affrontant ses bêtes au corps à corps. Il sortit de ses pensées lorsqu’il comprit ou voulait en venir cet homme quand il parla de cramer. Ce n’était pas une mauvaise idée, mais Taylor malgré qui contrôlé parfaitement son pouvoir il ignorait a quel point les choses aller dégénérer.

Écoutant l’archer, il se concentra faisant apparaître des boules de flemmes aux creux de ses mains puis il les jeta dans les statues. Certaine bête cramèrent rapidement, car le feu pris beaucoup plus vite qu’il ne l’aurait crue. La flemme a tellement prit qu’il n’y voyait même plus la sortie. Ils sont piégés dans les flemmes. Il chercha un moyen de sortir et trouva une sorte d’escalier menant vers une cave ? Il ne le savais guère, mais il n’avait pas le temps dé réfléchir de peur de finir dans ses propres flemmes. Il courut vers l’archer et le pris le poignet courant a toute vitesse dans les escaliers en bois. Quand ils marchèrent dessus elles explosèrent et une statue tomba bouchant la sortie.

Il fit apparaître une flemme dans ses mains, car l’endroit est totalement noire s’il se concentre il pourrait voir dans la nuit, mais il n’a guère envie surtout qu’il fait froid dans ce tunnel. Ce n’était pas une cave, mais un tunnel qui doit certainement mener vers une sortie, en tout cas c’est ce que Taylor espérer.

-Nous n’avons guère le choix, il va falloir qu’on reste un peu plus ensemble. Dit il en soupirant.

Cela ne l’enchanté guère, mais en même temps il préfère être accompagné qu’être seul dans un tunnel. Il commença marché jusqu'à ce qu’il entendit un craquement ? De quoi s’agissait-il ? Il commença a craindre le pire.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://game-of-reality.lebonforum.com
Messages : 50

Votre Personnage
Races:
Orientation : Rien du tout
Liens / Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Deux hommes dans une église. [Sir William et Taylor = TERMINER] Ven 29 Juin - 16:32

Ce silence pouvait traduire une inquiétude chez les deux hommes. William venait de comprendre que Taylor faisait sûrement partit de la Révolution, puisqu'une chose était sûre, c'est qu'il n'était pas un membre du clan Oni. Comme c'était amusant, le hasard fait souvent bien les choses. Il se dit qu'il fallait faire les choses avec adresses et bons sens. En réfléchissant, il passa sa main sur son cou, si un jour il se faisait attraper par la Révolution, il serait sûrement décapité. Cette pensée le fit frissonner... Il est vrai que William n'avait plus rien à perdre et qu'il ne savait pas pour l'instant où sa vie allait le mener mais la mort lui faisait peur. Comme à beaucoup d'êtres humains, l'idée de disparaitre le perturbait. Il reprit assez rapidement ses esprits puisque les deux jeunes hommes se faisaient attaquer. La provocation avait plutôt bien fonctionné, néanmoins, William n'aurait jamais imaginé un changement aussi radical. Le chasseur s'arrêta un moment afin de regarder Taylor, ses yeux devinrent rouges sangs, ses dents changèrent d'allures et ne parlons même pas de ses muscles. Face à cela, William ressemblait à un être tout petit et insignifiant. En faisait seulement de petits gestes, les monstres autour d'eux étaient éjectés contre le mur. Ouvrant grand les yeux, il trouvait que finalement, être un dragon pouvait être bien utile. La phrase que dit Taylor fit sourire William, il était bien plus que satisfait. Tout en utilisant son arme, il hurla : « C'est impressionnant ! » Cependant, il finit par se concentrer une fois de plus sur son activité.

William fut assez surprit de la remarque du dragon, peut-être qu'il l'avait jugé un peu trop vite. Il s'arrêta un moment d'attaquer pour réfléchir à une tactique pour éliminer ces monstres le plus rapidement possible. Cependant, il y en avait tellement ! Ils poussaient de partout, comme des pâquerettes ! William se tourna vers Taylor et ajouta : « C'est une très bonne arme vous savez... » Dit-il en esquivant le coup d'une bête. « Pour une personne qui n'a aucun pouvoir ! » C'est alors qu'il eut l'idée pour les statuettes et qu'il se mit à courir dans toute l'église comme un fou. William jeta un petit regard vers Taylor et voyait que celui perdait de plus en plus d'énergie. Il fallait agir plus vite, mais il ne pouvait pas courir plus vite qu'il ne le faisait. Une fois toutes les statues placées, il fit des signes afin d'attirer l'attention du dragon. Taylor fit apparaitre des boules de feu qu'il lança sur les sculptures. Les bêtes commençaient à s'affoler mais surtout à crier et leur hurlement était insupportable. Hélas, le feu prit plus vite que William l'avait imaginé. Il ne voyait plus la sortie du tout, allaient-ils cramer tous les deux ici ? Non, ce n'était pas possible. Cherchant une solution, le chasseur vit sur le rebord de la fenêtre le petit carnet de l'inconnu. Il se mit à courir aussi vite qu'il pouvait afin de le récupérer, néanmoins, il était fatigué et la fumée commençait à avoir plusieurs effets sur son organisme. Il se mit à tousser, il plaça sa main devant son visage afin d'éviter de respirer le plus de fumée possible. Il tendit donc sa main afin de récupérer le carnet, hélas, il finit par ce cramé quelques doigts. « Ah ! » laissa-t-il échapper, toutefois, il avait dans ses mains le calepin.

Une fois qu'il avait le carnet en main, il cherchait où était Taylor. Etaient-ils piégés dans les flammes ? C'était une fin épouvantable ! Non ! William n'allait finir sa vie ici et Taylor non plus. Il regardait partout autour de lui pour voir s'il y avait une sortie, cependant, il ne voyait rien. La chaleur faisait que William se sentait affreusement mal, il plaça sa main sur son front et fronça les sourcils. Il devait trouver une solution, il ne pouvait pas mourir ici, il décevrait la Reine ! William vit Taylor courir vers lui et lui attraper le poignet. Avait-il une idée ? Savait-il comment faire pour échapper à ces flammes ? William l'espérait de tout cœur. Le chasseur n'avait pas fait attention à ces escaliers, comme s'il était caché depuis le début et qu'il venait d'apparaitre seulement pour eux. Il trouvait cela étonnant mais aussi rassurant de savoir qu'il ne finirait pas sa vie ici. Ils marchaient très rapidement et l'escalier finit par se détruire. Le bois, ce n'était pas très résistant avec le temps et bien sûr, une statue finit par tomber bouchant la sortie. William regarda la scène avec étonnement. Il avait le visage noirci par la fumée du feu, il regarda sa main, il avait mal. Il préféra ne rien ajouter et regarda Taylor. William n'était pas du genre à se plaindre, son visage ne traduisait aucune expression.

Vous, vous demanderez peut-être pourquoi William tenait à tout prix à récupérer le carnet. C'est simple, il jugeait que celui qui avait écrit ses notes ne devait pas disparaitre aussi facilement. Il avait sûrement prit du temps afin de rédiger son calepin, au nom de sa mémoire, il fallait qu'il sauve cet objet des flammes. Il regarda le carnet une fois de plus et il sourit, un doux sourire... Il était content, ce calepin allait durer dans le temps et non s'effacer. L'endroit était plongé dans l'obscurité, heureusement, Taylor fit apparaitre une flamme. Finalement, avoir des pouvoirs ce n'était pas si mal. Il faisait froid, ce lieu faisait peur, fronçant les sourcils, William jugea bon de rester sur ses gardes. C'était en réalité un tunnel ! Il espérait tout comme Taylor, que ce tunnel menait à une sortie. Alors qu'il commençait à avancer, une odeur affreuse fit son apparition. Mettant sa main devant son nez, William ajouta : « Quelle horrible odeur ! » En réalité, cette puanteur n'était autre que l'odeur des cadavres en décomposition. Quel sinistre endroit ! William se plaça devant Taylor et s'arrêta, ouvrant grand les yeux « Cet endroit est une hécatombe sans précédant ! » Dit-il choqué en voyant les nombreux corps sur le sol.

Taylor fit une remarque que William jugea amusante, il avait dit cela en soupirant. Le chasseur sourit, il trouvait cette situation vraiment comique : « Voyons mon cher, ne soyez pas autant pessimiste. » Il s'arrêta et laissa Taylor avancer devant lui. Par la suite, il tapota gentiment le dos du dragon comme s'il voulait le rassurer. Effectivement, il n'était pas d'humeur à se battre surtout avec autant de cadavres autour d'eux. « Soyons plutôt optimistes. Nous nous ne sommes pas morts brulés et... Nous ne sommes pas à la place de ces pauvres êtres sur le sol. » Dit-il en évitant de regarder les cadavres par terre. Ils continuaient de marcher, à vrai dire, ils n'avaient pas le choix s'ils souhaitaient un jour sortir d'ici. William ne pensait pas que cela aurait terminé ainsi. Finalement, il faisait peut-être une bonne équipe tous les deux. Regardant le dragon, le chasseur se dit qu'il ne serait peut-être pas raisonnable de lui demander s'il faisait partie de la Révolution. Le problème, c'est que William était quelqu'un de curieux, même un peu trop. Il s'arrêta donc et ajouta : « Attendez. » Dit-il d'un ton strict. « Vous êtes un des membres de la Révolution n'est-ce pas ? » Il en était certain, Taylor devait simplement confirmer ses pensées.

Alors qu'il attendait la réponse de Taylor, un nouveau bruit se fit entendre. On aurait dit que quelque chose avait marché sur un squelette. Est-ce qu'une bête serait derrière eux ? Peut-être celle qui a fait tout ce massacre qui sait ? William se tourna vers l'endroit où provenait le son, c'est alors qu'un grognement éclata dans tout le tunnel. William regarda Taylor avant de hurler : « COUREZ ! » en passant à côté de lui il lui attrapa la main. La difficulté pour les deux jeunes hommes, c'était qu'ils étaient déjà fatigués à cause du combat précédant. Qu'allait-il se passer ? Allaient-ils finalement mourir tous les deux ici ? William tentait de garder son sang froid, ce n'était pas le moment de paniquer ! En courant, le chasseur préparait son arme, hélas, tous ses membres tremblaient puisqu'il avait peur de mourir ici. Il décida de se reprendre en main, il finit par lâcher Taylor et attrapa une flèche. Alors qu'il s'apprêtait à tirer afin de tuer la bête, le sol se mit à trembler. Le monstre se rapprochait ! William laissa tomber sa flèche sur le sol, il s'accroupit rapidement afin de la retrouver. Il ne voyait pas très bien, la flèche était tombée à côté de plusieurs corps. Il se tourna vers le dragon et ajouta calmement : « Partez ! Dépêchez vous avant qu'elle n'arrive ! » William se dit que si la bête le tuerait, elle n'aurait pas Taylor, c'est pour cela qu'il lui fit signe de la main pour qu'il s'en aille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 153

Votre Personnage
Races: Dragon
Orientation : Rien du tout
Liens / Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Deux hommes dans une église. [Sir William et Taylor = TERMINER] Ven 29 Juin - 18:21

Taylor Winston, un révolutionnaire comme il y en a peu doit tout faire pour survivre, il n’a pas le choix, car il plusieurs raisons de vouloir rester en vie. La première est sa petite amie qui est encore quelque part dans ce monde, où est elle ? Que fait-elle ? Voilà les questions qu’il se posait avant de courir dans ce tunnel de noirceur. Il avait faillit y passé, mais certainement que quelqu’un cherchait a les sauvée, car au final ce monde est un mystère. Ce tunnel qu’on ne voyait pas au départ et qui est apparut. Taylor ne croyait pas en Dieu, mais à présent il remercier une personne qu’il ne connaissait pas. Pour lui, aujourd’hui est une journée ou il ne fit que courir que ce soit pour fuir des hommes ou pour sauvé sa peau comme il venait de le faire. Il se posait beaucoup de question sur la raison du comment il était arrivée au final ici. Sa journée avait bien commencé, comme tous les matins il avait embêté un des révolutionnaires puis ensuite il était partit a la rechercher de sa petite amie qu’il n’a guère oublié durant cette année. Il arrêta ses pensées, car à présent il devait s’en sortir vivant de ce tunnel sans fin.

Il regardait cet homme se souvenant du combat qu’il avait mené et il sourit lorsqu’il se souvenu de cette phrase, car il est vrai que lui sans pouvoir il réussissait a survivre. Si Taylor n’était pas un dragon survivrait-il dans ce monde ? De toute façon s’il n’avait pas prit un dragon, il aurait sans hésité pris un humain se servant d’une épée magique. Il est assez simple comme garçon quand il s’agit de pouvoir ou de personnage de jeu.

Il avait créé une petite flemme plus pour la chaleur que pour éclairé ce tunnel qui ne donnait aucune fin. Il ne faisait qu’espérer qu’il y est une sortie, mais il en doutait de plus en plus. Il se demanda qui l’avait créé ? Pour quels raisons surtout dans une église… Non, il connaissait la réponse, certainement pour fuir la Reine, mais il y avait aussi ses monstres. Il devait y avoir une explication à la raison d’autant de monstre dans une église même si elle est abandonnée. Il se souvenu du livre qu’il lisait, mais il arrêta ses pensées quand il écouta les paroles de son acolyte ? Comment pouvait il appelé cette personne ? Il ne savait même pas son nom juste qu’il devait faire partit certainement du pire clan de ce royaume. Au fond, il espérait que cet homme ne sache pas qu’il est réellement. Sérieusement, vous pensez vraiment que cela finira bien si vous laissez un membre des révolutionnaires et un membre des Oni ensemble ? Réfléchissait un peu. Les révolutionnaires essayaient toujours de ne pas se faire capturer par eux, mais le plus souvent ils essayaient d’en capturer un pour le soutirer des informations sur la Reine, mais cela n’a jamais eu tellement de succès. Il est très dure d’en attrapé un, car ils sont énormément de ressource. M’enfin bon. Il ne voulait pas penser a cela surtout maintenant, car l’odeur l’empêcher presque de réfléchir.

L’odeur est celle de cadavre, il y a certain reste de bout de viande appartement certainement a des membres de l’église. Il en avait presque l’envie de vomir, mais il se retennait, il faisait du mieux qu’il pouvait, mais il a un trop fort odora. Son odora est bien développé qu’un chien où un chien, s’il n’avait pas encore sentit ses cadavres ça devait être certainement la faute a la fumé qu’il avait respiré. Le jeune homme partit devant lui, regardent les corps un peu partout sur le sol, il répondit très rapidement.

- Certainement que les bêtes ont des préfèrent dans leur repas. Dit-il sans rien ajouter d’autre.

C’était glauque ce qu’il avait dit, mais il avait raison. Les bêtes chassait l’homme plus qu’elle n’en mangeait. Il arrêta ses réflexions continuant le chemin dans le tunnel. Il reprit la marche devant lui, continuant sa route évitant de marcher sur les cadavres. Taylor écoutait l’homme derrière lui puis amusée il répondit rapidement.

- Non, nous sommes bien vivant. Mais vous ne préfériez pas une charmante compagnie ? Dit-il en riant. Si… Il manque une chose, une bonne bière.

Il faillit tomber à cause d’un os, il ne voulait pas savoir d’où cela venait et il continua sa marche avant de s’arrêter brusquement. Il se retourna regardent son ennemi ? Son rival ? Son concurrent ? Il fallait bien qu’il trouve quelque chose, surtout qu’il savait qui était Taylor. Que pouvait-il répondre ? « Oui, je suis un révolutionnaire, je suppose que vous êtes un des clans Oni ? Venez ! On s’entretue maintenant ! » Ok, il exagérer un peu, mais que pouvait il répondre à cette question ? Il hésita, puis il préféra laisser agir son instinct sur ses mots :

-A vous de le décider, mais honnêtement vous pensez que je vous direz que je le suis ? Surtout que vous devez êtres un de ses chasseurs du clan Oni ?! Dit-il à demi-amusé.

Il remercie comme à chaque fois son instinct pour répondre aux questions, il aimait vraiment par-dessus tout sa capacité a répondre ainsi, un peu idiot certes, mais très approprié.
Taylor regardait cet homme avant de regarder dans la même direction, non il n’avait pas halluciné il y a bien quelque chose derrière eux. A cause de la fumé, ses sens ont était perturbé, il leur fait donc un peu moins confiance.
Un hurlement, puis deux. Avant d’avoir eu le temps de dire quoique ce soit, le jeune homme lui prit la main le faisant courir à toute vitesse dans le tunnel. Il n’y a pas énormément de choix pour fuir sauf prendre la même route, il n’y aucun moyen d’échappatoire et surtout ce tunnel n’a pas de fin. Il lui lâcha la main, Taylor ne disait rien, il est complètement a bout de souffle, normal, il n’a fait que de courir depuis cet après midi. Il manquait d’énergie et de temps, si seulement on lui laissé quelques minutes il irait mieux. Il regarde cet homme essayant de comprendre ce qu’il faisait, mais il manquait de lumière. Taylor ralluma la flemme qui c’était éteinte, étant donné qu’il n’avait fait que de courir jusqu'à là. Il n’aurait pas du, il pouvait voir la bête au loin, elle faisait la taille du tunnel et elle était immonde. L’odeur qu’elle dégageait empester la mort. Le jeune homme a côté de lui fit presque un ordre, lui ordonnant de partir ? Il ne put s’empêcher de rire avant de dire :

-Si vous avez ce que je suis alors vous avez que ce n’est pas notre genre de nous enfuir. Dit-en riant. Trouvez votre flèche, je vais le retenir. Dit-il en ce concentrent de nouveau, mais encore plus férocement.

Taylor craignait le pire, mais il n’avait pas le choix. Il ne sait guère ce qu’il ce produira, la dernière fois il avait faillit ne jamais reprendre une forme humaine correcte. C’était a double tranchant, mais il laissa son instinct agir a sa place. Il fit le vide en lui ce qui est assez simple, ses cheveux devenu rouge flamboyant, ses yeux était d’un rouge saignant, il n’y avait même plus d’iris seulement du rouge. Des ailes apparut dans son dos, puis il se concentra encore plus laissant des écailles se multiplier dans son dos. D’un seul bond il se retrouva en face de la bête, il lui mit un coup de pied et un cri strident ce fit entendre dans le tunnel. Mais la bête et elle aussi un monstre, elle est aussi forte que lui. Une bataille entre les deux s’enclenchas, mais Taylor n’a pas assez d’énergie petit à petit il perdit en force et en capacité. Il devait alors donné sa confiance dans la pire personne qu’il soit dans ce monde, un des membres du clan Oni. Voilà la terrible vérité. Il devait lui laissé le temps de prendre son arc et de visé la bête.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://game-of-reality.lebonforum.com
Messages : 50

Votre Personnage
Races:
Orientation : Rien du tout
Liens / Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Deux hommes dans une église. [Sir William et Taylor = TERMINER] Sam 30 Juin - 19:52

En courant, William ne pensait à rien. Ah si, peut-être à une chose : sauver sa vie. Il n'aurait jamais pensé rencontrer dans une église abandonnée un jeune homme de la Révolution et pire, faire équipe avec lui. Il était pénible de voir que ce nouveau monde obligeait des jeunes à s'entretuer et à défendre leurs différents clans. Oui, c'était vraiment affligeant. William avait déjà choisi son groupe depuis longtemps, il défendrait la Reine même si cela devait lui coûter la vie. C'était vraiment étrange de voir plusieurs personnes lui obéir alors qu'elle n'avait que confiance en elle. William faisait parti de ce genre de catégorie, ces inconnus qui donneraient leurs vies pour une personne qui n'hésiterait pas à les tuer. A cette pensée, il secoua légèrement la tête. Il ne voulait pas y penser c'était bien trop horrible, affreux et dur. Il jeta un regard au dragon, que savait-il sur cet être ? Rien. Il ne connaissait même pas son prénom ! C'était sûrement mieux ainsi. Effectivement, s'il savait comment il s'appelait, cela aurait probablement mal terminé pour eux deux. Néanmoins, ils étaient là, tous les deux à courir, à s'aider alors que la seule chose qu'ils connaissaient l'un de l'autre, c'est qu'ils appartenaient à deux clans opposés ! Finalement, ils étaient peut-être plus humains qu'ils ne le pensaient puisque dans cette situation difficile, ils s'étaient épaulés.

William avait une folle envie de vomir, l'odeur devenait de plus en plus insupportable, ils devaient vite sortir. Cependant, une fois qu'ils seraient tous les deux dehors, que se passerait-il ? William se dit qu'il n'était pas d'humeur à chasser les Révolutionnaires, surtout un qui l'avait aidé. Fronçant légèrement les sourcils, il se demandait si en le laissant en vie, il désobéirait à la Reine. Il chassa rapidement ses pensées de son esprit. Il ne tuera pas Taylor, enfin... Pas aujourd'hui ! William se tourna vers Taylor quand celui-ci dit que les bêtes avaient sûrement des préférences. Il fit une petite grimace, il était un peu épouvanté à cette pensée. « C'est très rassurant à savoir ! » Dit-il en rigolant. Il se demandait aussi, comment les villageois pouvaient faire pour ne pas connaitre l'existence de tous ces monstres ? Ces bêtes, que mangeaient-elles pour survivre ? Il réfléchit un instant avant d'ajouter : « Vous imaginez, les habitants de cette ville vivaient tout près de ces monstres... Sans le savoir ! » C'était un peu horrible à dire. Peut-être qu'il y avait souvent des personnes qui disparaissaient ? Qui sait. Il haussa les épaules et continua de marcher. Une charmante compagnie ? Il leva un sourcil, il se demandait bien où Taylor voulait en venir. Cette phrase le fit rire, dans ce genre situation, plaisanter pouvait faire du bien. Il s'arrêta donc, un regardant tout le corps du dragon et ajouta : « Vous n'êtes pas Apollon c'est sûr mais... » Il s'arrêta un moment en souriant : « Vous n'êtes pas mal dans votre genre. » Il continua de rire un bon moment. Par la suite, Taylor dit qu'il manquerait une bonne bière, ce n'était pas une mauvaise idée. William dit en souriant : « Oui, c'est vrai. » En marchant, William évitait de regarder les corps sur le sol, il finit par déclarer : « Je préfère votre compagnie à celle d'un monstre même si... » Dit-il en passant sa main sur sa bouche, il continua : « Vous êtes un des membres de la Révolution. » Il ne savait, ce n'était plus la peine de faire semblant.

Oh, comme c'était amusant. Taylor avait aussi deviné d'où venait William. Enfin, ce n'était pas très difficile. Le chasseur ne dit rien pendant un moment, jugeant ce silence amusant. Qu'allait-il se passer pour eux deux ? William se dit que le mieux serait qu'ils ne se revoient plus jamais sinon... Un des deux finira par tuer l'autre. D'un côté, cela pouvait apparaitre comme normal. Effectivement, les deux clans sont opposés, il faut éliminer le plus d'ennemis possible. William fit un signe avec sa main droite, comme s'il n'était coupable de rien. « Oui, je suis bien un des chasseurs du clan Oni. » Il s'éloigna un peu plus du dragon. « Enfin, ce n'est pas très étonnant n'est-ce pas ? » Dit-il en passant sa main sur son front. Il continua sa route paisiblement sans rien ajouter. Puis, il attrapa son arme et s'exclama : « Néanmoins, je ne suis pas n'importe quel chasseur. » Après cela, il jugea bon de changer de conversation. Il ne pouvait en révéler plus à un quelqu'un qui appartient à la Révolution.

C'est alors qu'une dernière bête fit son apparition. William attrapa la main de Taylor et ils se mirent tous deux à courir. A vrai dire, ils n'avaient pas vraiment le choix, s'il voulait survivre ils devaient fuir. Les évènements s'enchaînaient, William commençait à très fatigué et tous ses membres tremblaient. C'est bien pour cela que lorsqu'il essaya d'utiliser son arme, il finit par laisser tomber la flèche sans même avoir eu le temps de la tirer. Il se dit que le mieux serait que Taylor parte le temps qu'il récupère sa flèche. C'est alors que Taylor fit apparaitre une nouvelle flamme, alors qu'il aurait dû profiter de cette occasion pour voir où était tombé l'objet recherché, William regarda la bête qui arrivait. Sa taille était impressionnante, elle occupait toute la place du tunnel et elle était affreuse. En voyant le monstre, William eut plusieurs frissons de dégout. L'odeur était simplement horrible, William n'en pouvait plus. Le chasseur écouta attentivement les paroles du dragon et fit un petit sourire. « Oh, mais je n'en attendais pas moins de votre part ! » William continuait de chercher sa flèche le plus rapidement possible pendant que Taylor faisait diversion. Le chasseur ne fit plus attention à Taylor, mais il eut un hurlement strident, c'était vraiment atroce ! Tout comme Taylor, William devait faire confiance à un homme qui appartenait à un clan opposé au sien.

Il faisait aussi vite qu'il pouvait, néanmoins, la crainte et l'angoisse faisait qu'il n'était pas aussi efficace que d'habitude. Il savait que Taylor perdait en énergie, il devait donc être vif. Il finit par la retrouver, il se releva rapidement et hurla : « JE L'AI ! VITE ! ÉLOIGNEZ-VOUS ! » Mais, ne voyant plus très bien, il décida de se rapprocher de la bête et de Taylor. Il pouvait entendre de nombreux bruits, mais William était un bon chasseur. Il s'arrêta donc et tira sur la bête, qui finit par pousser un hurlement horrible. Malgré tout, elle essayait d'avancer pour les tuer tous les deux. William sentit quelque chose, c'était sûrement Taylor. « Allez, courage, c'est bientôt la fin. » Dit-il en tirant sur le bras du garçon. Ils ne devaient pas abandonner, pas maintenant ! William se mit à marcher rapidement puis à courir. Il ne savait pas d'où lui venait cette force de continuer, peut-être qu'il venait de comprendre à quel point la vie était précieuse. Il savait qu'il allait bientôt sortir de cet enfer. C'est alors que William aperçut... LA SORTIE ! C'était bientôt la fin ! Ils allaient enfin être LIBRES !

Le tunnel menait à la forêt. Une fois qu'ils étaient dehors, William lâcha la main du dragon et se laissa tomber par terre. Tout était terminé, c'était la fin du massacre ! Il n'arrivait pas à y croire. Il regarda le ciel un moment couché par terre, il était essoufflé. Il venait de passer une soirée rude et pénible. Il ne savait pas ce que faisait Taylor, peut-être que lui aussi était allongé par terre. Il finit par se redresser pour regarder le garçon. « Ravi de vous avoir connu. » Dit-il avec un petit peu d'ironie. Finalement, Taylor avait l'air d'un garçon plutôt gentil. Dommage que William ne soit pas comme lui. Le chasseur passa sa main sur son visage et lâcha un petit rire. Il était heureux d'être en vie. Une fois débout, il commença à s'étirer, il avait mal ! Il regarda Taylor sans rien dire puis s'approcha du garçon. Une fois près de lui, il lui attrapa poignet et sortit de sa poche un petit couteau. C'est alors qu'il fit une marque à l'aide de la lame, il avait simplement écrit un « W ». Maintenant, Taylor avait une jolie cicatrice sur le poignet représentant un W. Il tapota gentiment la joue du dragon et s'éloigna en disant : « Un souvenir ! Pour ton chef ! » Il se mit à rire.

William regarda un instant le dragon et chercha une fois de plus dans sa poche. C'est alors qu'il sortit un masque légèrement amoché par les combats, il le mit sur son visage. « J'espère que vous espérez ne plus jamais me croiser. » Dit-il en s'éloignant peu à peu de Taylor. « Car je ne serais pas aussi gentil. »

Il finit par disparaitre dans les bois...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 153

Votre Personnage
Races: Dragon
Orientation : Rien du tout
Liens / Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Deux hommes dans une église. [Sir William et Taylor = TERMINER] Lun 2 Juil - 10:46

La question qu’il fallait ce posé était celle-ci : Comment s’en sortir vivant ? Comment s’en était il sortit vivant ou presque ? A cause de tout cela il avait deux fois plus d’écailles sur le dos ainsi qu’une charmante cicatrice qui risque de mettre bien trop de temps a cicatriser, donc dans un peu près un mois il allait devoir porté des gros bracelets pour camouflé. Porté le signe d’un des Clan Oni, c’était un peu mal vu surtout dans la révolution, il faut dire qu’il devait être l’un des premiers à avoir rencontré et surtout à avoir combattu avec, s’entraider. Taylor s’en fichait un peu, car au final il aura compris une chose, dans ce monde quoi qu’il arrive quand on est dans une situation de mort on finis tous par s’entraider. Il était un peu rassuré de voir que ce monde ressemblait encore à celui du monde d’où il venait.

Reprenons, là où on avait arrêté l’histoire.
L’histoire s’arrêter un peu près ou Taylor marchait dans le tunnel avec cet homme, il n’avait plus aucun doute sur son identité, c’est un membre du Clan Oni. Un de ses chasseurs qui cherchent à tuer les Révolutionnaires. Il marchait tous les deux dans ce tunnel sans fin ou presque, sans qu’il ne sache bientôt il finira par y sortir, mais à quel prix ? Il écouta attentivement les phrases de cet ennemi, il ne pouvait pas le nié il restait tout de même son pire ennemi. Il ne fit aucune remarque sur ce qu’il avait dit après tout lui-même fut horrifié par la vérité qu’avait sortit cet homme. Les habitants vivaient très proches de ce genre de monstre, sans qu’il ne sache. Il finit par rire par les propos du chasseur, mais il fut un peu blesser, certes il n’était pas un Apollon, mais il était beau ? En même temps va demander cela à un homme, il manque cruellement de femme ici et cela le faisait soupirer.
Taylor ne s’arrêta pas lorsqu’il entendit la dernière phrase concernant ce qu’il était vraiment après il fallait arrêter de ce mentir, tous les deux savait ce que représenté l’un est l’autre. Ce qui le faisait rire en même temps, s’entraider dans ce genre de situation alors que les deux individus sont tout de même les pires ennemis qu’on pourrait trouver normalement. Il ne fit même aucun geste juste un soupire lorsque l’archer lui confirma ce qu’il est.

-Non cela n’est guère étonnant, mais il faut dire que le destin nous joue bien des tours.

Le destin est vraiment particulier ses derniers temps surtout en jouant ainsi avec Taylor.
Je me suis trompé, l’histoire c’était en faite trompé lorsque cette bête avait surgit derrière eux. Taylor ce transforma en un demi-monstre essayant de ne pas ce transformer complètement, mais heureusement pour lui la transformation s’achevé bien rapidement, car il manquait de force et cruellement d’un bain de soleil. Il essaya de battre la bête du mieux qu’il pouvait, mais il ne pouvait pas l’achever ainsi, la seule chose qu’il devait faire était de patienter et de gagner du temps pour que l’archer le tue d’une flèche dans son cœur. Quand il entendit le crie Taylor essaya de ce retirer, mais il ne réussit pas alors il pria intérieurement que sa chance soit de retour où que son instinct lui donne un reflexe pour sauver sa peau et bien… Parfois, la vie nous joue d’agréable surprise comme celle-ci, la flèche arriva Taylor réussie à l’avoir grâce a un de sens surdéveloppé et il évita de justesse laissant la bête ce la prendre en plein cœur. Il ne put réprimer un sourire de satisfaction, mais a son grand désarroi il faillit perdre connaissance. La demi-transformation lui demande beaucoup trop de concentration ainsi que de pouvoir et d’énergie, il ne la maîtrise pas. S’il a maîtrisé certainement qu’il aurait tué la bête sans lever le petit doigt, mais hélas ce n’est pas le cas.

Taylor du attendre quelques minutes avant de pouvoir marché, mais il sentit une personne lui prendre le bras, il se laissa faire n’ayant plus aucune force dans ses muscles. Il commença à voir la lumière du soleil et d’un seul coup Taylor sentit ses forces revenir, c’était bien plus psychologique que physique. Il s’accola à un arbre prenant appuie pendant quelques secondes, il regarda son épaule remplie d’écaille, il se concentra pour les faire disparaitre, mais il ne réussit pas. Un jour il y arrivera, mais certainement pas maintenant. Il regarda l’individu qui lui fit comme une salutation distingué et il rigola, c’était bien ironique.

-J’espère vous revoir très prochainement… Dit-il en insinuant plein de chose.

Il sait que si un jour ils se recroisent certainement qu’ils s’entretueront et cela rendait assez joyeux, combattre un homme comme lui devait être assez fascinant. Taylor est un enfant qui aime ce battre lorsque l’ennemi est puissant et Sir en faisait partit. Il était rare qu’il exprimer de tel sentiment et savoir qu’il était en plus son ennemi l’exciter en tout point. L’homme s’approcha de lui prenant une lame, Taylor redoutait le pire, il aurait voulu ne pas se laisser faire, mais il est bien trop fatigué. Il ne cria pas de douleur, il n’en ressentait aucune, car il a mal partout.

-Quel souvenir. Dit-il pour ironiser le tout.

Il le regarda partir, il ne fit rien, car Taylor n’en a pas le courage, mais il avait au moins apprit une chose. Le clan Oni possède un archer bien puissant, mais surtout son visage. Il est dur de connaître ses ennemis sans indice, mais Taylor en connaissait un de taille même si le contraire était aussi valable. Après tout cet homme savait que Taylor est un révolutionnaire.

Il s’allongea sur le sol comme un animal et s’endormit aussitôt.


[THE END XD]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://game-of-reality.lebonforum.com


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Deux hommes dans une église. [Sir William et Taylor = TERMINER]

Revenir en haut Aller en bas

Deux hommes dans une église. [Sir William et Taylor = TERMINER]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Deux balles dans un bunker
» Photos du team les deux pieds dans la merde rando du 13/11/2010
» Deux balles dans le même trou
» Championnat du Monde Tricycles dans les Deux-Sèvres le 18 juin
» Révolution dans le monde du deux roues

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
« The Game of Reality. » :: Le Royaume :: Le petit village :: Eglise Abandonnée-