Nouveaux Personnages Prédéfinis // Blablabl...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

God love the Queen [Pv:Elisabeth Stole]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Messages : 123
Age : 22

Votre Personnage
Races: Humain
Orientation : Hétérosexuel
Liens / Pouvoirs:

MessageSujet: God love the Queen [Pv:Elisabeth Stole] Lun 2 Juil - 13:07

Le ciel était tout bleu aujourd'hui, pas un seul nuage à l'horizon. Tout en avançant dans les rues il observait le ciel en philosophant sur la vie. Le grand jour était arrivée, il allait enfin rencontrer la reine, celle dont on disait que sa beauté n'avait d'égal que cruauté. Et au vu de toutes les morts qu'elle avait causé, elle devait être sacrément belle. Ne faisant attention à rien et avec l'esprit léger Kaii se rendit devant les gardes du château tout en gardant cet air insouciant. Bien évidemment les gardes ne le laissèrent pas passer. Mais il avait prévu ce petit inconvénient, il posa son regard sur les soldats avant de leurs annoncer qu'il connaissait la cachette des révolutionnaires et qu'il ne pouvait en parler qu'a la reine en personne. Comme il l'avait prévu ces idiots de gardes le crurent et le conduisent jusqu'au bureau de la reine en personne.

On l'avait fouiller mais il n'avait aucune arme sur lui, il n'en avait pas besoin. Kaii reste un petit moment devant la porte, avec sa main touche ses cheveux pour essayer de leurs donnaient la meilleure forme possible. Il tremblait un peu à cause du stress que cela lui procurait, une seule chance pour tenter de séduire la reine jamais deux. Après avoir poussé la poignée, il avança de quelques pas et là son regard croisa la beauté inégalé de la reine. La tête penché sur le coté, les yeux grands et la bouche ouverte, il ne pouvait s'empêcher de la regarder. Un garde toussa pour le faire revenir à lui.

Son premier réflexe fut de s’agenouiller. Avec un visage neutre il se releva sans y être invité. S'armant de tout son courage il parla clairement en regardant la reine droit dans les yeux.

" Ma reine, je me présente aujourd'hui à votre grandeur sans y avoir été invité mais je voulais vérifier par moi même les rumeurs qui couraient sur votre incroyable beauté. Je pense que je ne pourrais être plus satisfait de vous avoir en face de moi. Je pourrais parler de vous toute la journée mais ce n'est pas la véritable raison qui m’amène à vous. Je souhaiterais que nous ayons un arrangement tout les deux. Je vous propose de rejoindre vos rangs en échange de votre main... "

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 20

Votre Personnage
Races: Déesse
Orientation : Rien du tout
Liens / Pouvoirs:

MessageSujet: Re: God love the Queen [Pv:Elisabeth Stole] Lun 2 Juil - 13:31

La Reine.

Pour elle cette journée ressemblait a n’importe laquelle, elle était d’humeur massacrante comme d’habitude souriant seulement a certaine occasion, c'est-à-dire jamais ou presque. Elle possède seulement de sourire celui de l’arrogance et celui du sadisme. Elle était dans les dossiers depuis ce matin, lisant les différents rapports qu’on lui apportait de ses fidèles gardes. Elle était mécontente surtout qu’elle n’avait eu aucun rapport sur les révolutionnaires ou même voir les clans qui s’opposaient a elle. Elle soupira, elle s’ennuyait et elle détestait cela. Elle jouait avec l’eau qu’elle créait, mais elle continuait a s’ennuyait sans avoir aucune distraction. Elle pourrait appeler un garde et le tué juste pour voir la mort s’échappé de ses yeux, c’était réjouissant, mais maintenant elle n’en avait guère envie surtout qu’elle avait besoin d’eux étant donné qu’elle avait perdu de nombreux gardes comme Tornado. Elle arrêta ses pensées, elle n’avait aucun regret aucun remord, juste du dégoût pour elle-même.

Un garde toqua, elle le fit entrer, mais elle était sur la défensive a la moindre écart de sa part elle le tuera. Elle est devenu très parano durant ses derniers mois ne laissant personne ne l’approché à quelques mètres d’elle. Elle ne lui demanda même pas ce qu’il désirait, elle attendait qu’il parle, mais il était un peu effrayé. Elle pouvait le voir juste a sa voix lorsqu’il annonça que quelqu’un désirait la voir. Elle était perplexe, elle n’aime pas que des inconnus viennent dans son bureau, mais les gardes l’ont fouillé sans rien y trouvé de dangereux, mais ils sont stupide. Ce n’est pas l’arme qui compte, mais le pouvoir de celui-ci. Elle se leva de son siège et fit signe au garde qu’il peut entrer dans son bureau.

Il entra, un jeune garçon blond aux yeux bleus assez ordinaire, mais elle se méfia immédiatement. Le garçon pouvait être un bon comédien agissant comme un garçon en stresse devant elle, bien évidement arrogante comme elle, elle le regarda dans les yeux en ne montrant aucun sentiment a par celui de la supériorité a son égard. Elle regarda le jeune homme s’agenouiller devant elle, peu de personne ne le faisait à par ceux qui avait une très grande loyauté envers elle ce qui la fit sourire. Elle est fière d’avoir autant de pouvoir et qu’un simple homme comme celui-ci s’agenouille devant. Il en faut peu pour monter son estime d’elle-même. Sans aucun sourire, elle écouta attentivement. Elle fit un peu sous le choque lorsqu’il lui demanda sa main ? Le garde le regarda comme pour lui dire « tu es un fou ». La reine… Elle ria ! Elle riait sadiquement.

-Jeune homme… Tu as bien du courage pour oser demander ma main ! Mais petit homme, pourquoi je te la donnerais ? Tu es insignifiant et tu n’a rien à offrir... Non, je me trompe, tu offre t’es service que je n’ai nul besoin. J’ai des gardes bien meilleur que toi. Dit-elle avec arrogance.

Enfin de compte, elle avait trouvé un moyen de s’amuser. Bien évidement, si celui-ci n’est pas a l’honneur elle le tuerais et les gardes s’en rendait compte. A partir du moment où il est entré dans ce bureau sa vie ne tient cas à un fil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 123
Age : 22

Votre Personnage
Races: Humain
Orientation : Hétérosexuel
Liens / Pouvoirs:

MessageSujet: Re: God love the Queen [Pv:Elisabeth Stole] Lun 2 Juil - 14:06

Intérieurement il espérait une réponse positive mais l'autre réputation de la reine, la frigide, la tueuse et la cruelle. Dans un sens Kaii l'admirait, une personne comme elle avait dû beaucoup travailler pour en arriver là. Peut être avait t'il des tendances masochistes mais la voir rire sadiquement lui emplis le coeur de joie. Ce rire signifiait que son message d'amour lui avait plus ou au moins l'avait amusé. Comme l'on pouvait s'y attendre, elle n'accepta pas mais cela ne faisait rien le jeune homme était plus déterminé que jamais.
La beauté de la reine déstabilisait un peu Kaii qui avait du mal à soutenir son regard très longtemps alors à chaque fois il regardait les gardes. On pouvait voir de la surprise sur leurs visages. Certain avait même l'air en colère et d'autres inquiets. Toujours avec autant de respect l'amoureux répondit à sa reine.

" Sauf votre respect, ma dame, je crains fort que vous vous trompiez. Surtout au niveau de vos gardes." Tout autour de commençait à murmurez entre eux. Kaii fit exprès de laisser un petit moment de silence. " Les gardes bien meilleur que moi dont vous parlez n'ont pas réussi à empêcher mon évasion et celle de 51 autres détenues de votre prison. Ni encore l'évasion de... " Kaii ne se souvenait plus du prénom de la femme singe, le stress l'empêchait de se souvenir, il savait que ce qu'il faisait était très risqué. " De la femme singe qui ne pouvait pas toucher le sol..."

Il avait l'avantage sur cette conversation mais il n'était pas encore satisfait de lui. Séduire la reine n'était pas un travail facile encore moins sans risque. Mais Kaii n'avait plus peur, il savait absolument ce qu'il devait faire, il l'avait prévu. Cette conversation dans sa tête il l'avait déjà imaginé des millions de fois et à chaque fois la reine et lui finissait marier. Mais ce qu'il allait faire pourrait bien lui coûter la vie. Sans laissez le reine répondre à son premier discours il enchaîna.

" Et en ce qui concerne mon utilité à votre service là voilà. "

En bougeant ses doigts, une épée apparu dans ses mains. Le bruit d'une épée sorti des fourreaux fusa dans toute la pièce. Kaii lâcha l'épée par terre avant de se faire embrocher.

" Voilà, je peux équiper toute votre armée avec toutes sortes d'armes blanches avec la seule inspiration de votre beauté. "

La démonstration n'était pas encore fini, oh que non. Il tourna le dos à la reine et commença à tourner autour d'un de ces gardes. Comme un animal, tout les regards de la salle était dirigés vers lui. Il s'arrêta droit devant lui, la respiration du garde puait la nourriture en digestion. En un éclair, Kaii fît apparaître un couteau dans sa main qu'il planta juste en dessous de l'oreille du garde. Et l'agitation commença, se servant de son agilité de déplaçant il recula jusqu'a n'être qu'a quelques pas de la reine. Dans son dos les soldats arrivaient voulant venger leur frère d'arme. C'est à ce moment précis que tout se décideraient, Kaii s’agenouilla devant la reine et lui prit la main.

" Alors, voulez vous m'épouser ? "

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 20

Votre Personnage
Races: Déesse
Orientation : Rien du tout
Liens / Pouvoirs:

MessageSujet: Re: God love the Queen [Pv:Elisabeth Stole] Mar 3 Juil - 15:09

La Reine et la Main.

La Reine repensait au multiple façon de le torturé, de le tué, bien évidement tout cela ne la convenait car ce jeune homme l’amusait et les gardes l’ont bien compris. C’est ce qu’il redoutait au fond, car quand on amuse la Reine, on ne peut jamais prévoir ce qu’elle va dire ou faire. C’est une corde que seul certaine personne ont osé franchir comme Tornado ou même Sir William, son bras droit. Elle ne portait aucun sentiment, ce qui faisait que le plus souvent ses sarcasmes et ses joies de la vie ne rimait qu’au malheur des personnes qui l’entoure ce qui est tout a fait normal. Après plusieurs minutes de réflexion, elle décida de l’écoutait encore un peu plus, après tout ce jeune homme devait certainement avoir quelque ressource dans sa manche. Elle écouta ce petit homme blond et elle ne put réprimer un demi-sourire de sadique, car un plan à la première phrase qu’il dit se mit dans sa tête. Un amusement de plus. Elle ne rétorqua aucunement la façon dont il voyait ses gardes, car après tout ils étaient juste des pions même voir pire, des insectes qui la servent et qu’elle peut tuer d’un seul contacte.

Elle arrêta subitement de parler, dans son visage on voyait la colère, elle ne le savait pas que des hommes s’était évadés de sa prison ! Cela devait être certainement dans ses rapports qu’elle n’a pas lu, mais cela la mettait en colère voir en rogne. Elle regarda les gardes qui firent un pas en arrière, l’un d’entre eux partirent, oui il est partit chercher les gardes qui travaillé a la prison, certainement pour les tués de ses mains avant que la Reine décide de les torturés. Elle reprit son calme, savoir que les gardent aller mourir remplacer par de meilleur la soulagea, mais la paranoïa revenait toujours au gallo. Comment ne pas pensé a la simple hypothèse ou il y aurait des gardes dans la révolution ? La jeune demoiselle redoutait cela, surtout maintenant. Elle ne regarda même plus le jeune homme trop concentré dans sa bulle, dans son monde de parano jusqu'à ce qu’une arme apparaît dans la main du jeune homme. Maintenant elle connaissait son pouvoir, très pratique lors de combat.

Elle regarda la scène avec amusement, mais cela s’arrêta la, un de ses gardes est mort, cela ne lui faisait ni chaud ni froid, mais elle ne voulait pas perdre un de ses esclaves. Le jeune arriva devant elle, s’agenouillant, lui prenant sa main… La Reine le laissa faire, toujours amusé, mais il est partit un peu trop loin.
De l’eau sortit de sa main absorbant la main du jeune homme, on pouvait voir des lames d’eau derrière elle.

-Tu m’intéresse, mais ne me touche plus jamais. Certain en son mort. Dit-elle en riant sadiquement.

L’eau se mit autour du jeune homme, l’entourant pour ne pas qu’il bouge, pour ne pas qu’il s’échappe.

-Je peux te tuer, maintenant et personne ne te sauvera, bien au contraire ils seront heureux. Que dois-je faire ? Dit-elle hésitante. Sortez ! Tous ! Hurle-telle aux gardes ce qu'ils fient, ils savent qu’au fond, la Reine n’a pas besoin d’aide. Je ne t’épouserais pas, tu m’intrigue seulement, c’est pour cela que je t’ai laissé jusqu'à maintenant. Mais que dois-je faire ? Tu pourrais être certainement un pion très utile, mais je ne sais guère… Dit-elle un peu hésitante.

Elle veut savoir jusqu'à où il peut pour être un de ses soldats, car c’est tout ce qu’elle peut donné à par la mort, bien évidement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 123
Age : 22

Votre Personnage
Races: Humain
Orientation : Hétérosexuel
Liens / Pouvoirs:

MessageSujet: Re: God love the Queen [Pv:Elisabeth Stole] Mer 4 Juil - 12:09

Elle avait la main douce, le jeune homme savait très bien que cette main serait peut-être le dernière chose qu'il verrait de sa vie. Les gardes derrière s'apprêtaient à le tuer pour ce qu'il avait fait mais la reine le sauva. Le pouvoir de celle ci était apparemment liée à l'eau, Kaii rapprocha sa main de son visage, l'eau paraissait comme en suspension autour. Elle lui ordonna de ne plus jamais la toucher, cela allait être problématique pour fonder une famille avec elle mais ils se débrouilleraient pensait t'il. Mais le bon point était l’intérêt que la reine lui portait désormais, il ne savait pas si cela signifiait qu'elle était prête à l'épouser ou qu'il l'amusait juste.

Des menaces de morts même si Kaii s'attendait à en avoir l'entendre directement faisait un autre effet, une sorte de remise en question. Selon les personnes la réaction changeait, il y avait ceux qui avait peur et commençait à supplier, ceux qui se voyait déjà condamner et ceux qui comme Kaii cherchait à s'en sortir par n'importe quel moyen. Il n'y avait plus vraiment plus beaucoup de solution pour s'en sortir, l'eau de la reine l'avait paralysé. Le refus de l'épouser l'avait encore un peu plus énervé mais il n'avait pas dit son dernier mot.

" Faîte comme bon vous semble ma reine ma si je me présente devant vous c'est uniquement pour votre beauté et non pour vos idéaux tant que je pourrais vous démontrez mon amour pour vous alors j’exécuterais tout vos ordres. Je deviendrais votre esclave pour une seule nuit de plaisir avec vous. Mais cela ne vous convient pas et que vous décidez de me tuer alors..."

Une épée commença à se matérialiser dans la main gauche de Kaii et la lame monta jusqu'a s'arrêter à quelques centimètres de la gorge de la reine.

" Je vous emporterais avec moi ! "

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 20

Votre Personnage
Races: Déesse
Orientation : Rien du tout
Liens / Pouvoirs:

MessageSujet: Re: God love the Queen [Pv:Elisabeth Stole] Jeu 5 Juil - 11:55

Une seule nuit ??

La Reine, une puissante Reine qu’on voit seulement dans les contes de fées le plus souvent son des vielles sorcières brisant un couple. Elle n’est pas ainsi même si c’est une bonne comparaison, cette Reine là est bien différente de celle dans les contes pour enfant. Pourquoi je parle de ça ? Car certainement le récit de la Reine doit être bien particulier surtout quand elle voit ce jeune homme devant elle. Dans toutes les histoires il y a un début assez normale puis il y a un déclencheur ensuite… Ensuite quoi ? Le déclencheur de la Reine doit être celui d’être arrivé dans ce Royaume, bien des choses lui sont arrivé, mais jamais celle-ci. Elle doit être aux chapitres 5, celle dont elle tue un jeune homme imprudent, mais elle n’a guère envie de le tuer. Le voir autant ce débattre, voulant vivre, mais pourtant il a veut. Elle comprend se désire, car elle se bat pour son royaume, elle vie pour son royaume, mais elle le possède déjà ou presque. La révolution et bien des clans vivent pour la massacrer.

Le jeune imprudent en fasse d’elle, elle le tient grâce a son eau il ne peut plus rien faire ou presque, elle ne le sous-estimé pas, bien au contraire elle est toujours prudente. Elle connait la puissance caché comme elle le fait, jamais elle n’a montrée a quel point elle est puissante, car sinon on pourrait découvrir trop rapidement ses failles et bien d’autre encore. Elle l’écouta dans sa dernière tentative pour essayer de convaincre la Reine. A-telle des idéaux ? Non , pas vraiment, elle veut juste vivre pour toujours et garder sa couronne même si elle doit tué tous ses citoyens. A-telle bien entendue ? Une seule nuit ? Elle n’a jamais accordé une nuit avec quelqu’un sauf… Oui, il y en avait bien un… Elle arrêta ses pensées, ne voulant pas se souvenir de cet homme. On pouvait voir la colère se dessiné sur son visage au simple souvenir de son passé, mais elle arrêta subitement voyant qu’en fasse d’elle, elle n’avait qu’un jeune puceau certainement, mais très joueur.

D’un seul bond, elle vue une lumière fine, qu’allait il faire ? La lame de son arme se mit juste en dessous de sa gorge, mais elle n’avait pas peur, bien au contraire tout cela l’excitait. Elle serra encore plus l’eau contre lui l’approchant de son visage pour le noyez, mais elle s’arrêta. La jeune femme est bien sadique sur les bords, ce n’est pas qu’elle aime, car elle ne peut plus ressentir l’amour, c’est juste du sadisme… Tout cela est bien complexe même pour elle. D’un geste de la main elle écarta la lame, tout doucement elle approcha son visage du jeune homme. Ses lèvres s’approchant de son oreille, elle murmura en soufflant d’un sourire bien trop sadique :

-Charmant, mais tu peux mieux faire, non ? Dit-elle le provoquant.

D’un seul coup, l’eau le poussa contre le mur, le jetant au loin, elle s’assoit sur le bureau regardent le jeune homme d’un regard bien sadique. Hélas, à un moment tout cela risquera de l’ennuyait et si cela ce produit, le jeune homme mourra.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 123
Age : 22

Votre Personnage
Races: Humain
Orientation : Hétérosexuel
Liens / Pouvoirs:

MessageSujet: Re: God love the Queen [Pv:Elisabeth Stole] Jeu 5 Juil - 15:28

La main serrait fermement l'épée, pas une seconde il aurait hésité, la moindre faute de la reine et son sang finissait sur les murs. Il sentait peu à peu que la pression de l'eau contre lui devenait plus forte. L'envie de faire couler le sang de la reine devenait de plus en plus forte. La situation commençait à énerver Kaii, la situation était pourtant simple mais elle n'avait pas l'air de vouloir lui répondre. Il savait qu'elle jouait avec lui et au début cette situation l'amusait mais maintenant plus du tout. D'ailleurs son regard n'exprimait plus du tout du l'amour et de l'admiration, s'était un regard sombre rempli de colère. La reine poussa la lame dans une direction qui ne soit pas dirigé vers elle. Lorsque leurs deux visages furent près Kaii frissonna mais les mots de la Reine n'était encore une fois pas les bienvenus dans ses oreilles.

Avec la force de ses pouvoirs elle projeta le jeune Kaii contre le mur, chose dont il ne s'attendait pas du tout. Le choc fut violent, il mit un peu de temps avec de se relever. Elle arborait toujours ce sourire et ce regard si désagréable. Cette fois il était pour de bon énervé. Regardant la reine droit dans les yeux il arbora lui aussi un sourire sadique.

Sans bouger il ouvrit la main et la pointa vers les jambes de la Reine. Une lame en sorti tout doucement en direction des ses jambes. Doucement mais sûrement la lame continuait son chemin. Mais soudain la création s'accéléra et en un quart de seconde la lame se retrouva suite à un virage sous la gorge de la reine encore une fois. Une goutte de son sang royal coula sur l'épée. Le jeune homme fit disparaître l'épée et profita de la diversion pour se précipiter vers la reine. Au dernier moment il reprit un rythme normal, la main gauche devant l'oeil droit de la reine, une petite lame sortait de sa main et n'était qu'a quelques millimètres d'elle. Le visage près de son l'oreille, Kaii lui murmura quelques mots avant de lui tendre une épée avec son autre main.

" Cela vous convient t'il ? Maintenant je vais t'expliquez comment cela va se passer. La reine est prise par le pion, il lui reste juste trois options, elle tue le pion mais meurt avec, elle choisit d'accepter la proposition du pion ou elle refuse et elle le laisse partir sachant pertinemment qu'après cela il ira rejoindre la révolution. A votre tour ! "

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 20

Votre Personnage
Races: Déesse
Orientation : Rien du tout
Liens / Pouvoirs:

MessageSujet: Re: God love the Queen [Pv:Elisabeth Stole] Ven 6 Juil - 11:37

[Soyons amis, Kaii XD ne me tue pas !]
Bien évidement la Reine aurait put depuis le début tuer cet homme dont elle ne connait même pas le prénom, mais cela ne l’intéresser guère, car que faire du prénom d’un homme qui ne vas tarder à rejoindre le paradis ? Elle n’en a donc aucune utilité de le demander. Il faut aussi qu’elle réfléchisse, il pourrait faire un bon soldat, mais il désire beaucoup trop, des choses qu’elle ne peut guère donner à un humain comme celui-ci. Elle ne fait que de s’amuser, mais lorsque son premier soupire arrivera elle le tuera, mais il est vraiment intéressant comme bien d’autre personne qui sont très proche d’elle, ses gardes les plus loyaux. Si elle ne les as pas tué n’est autre cas cause de leur loyauté et aussi de son intéressement a leur égard. Elle le regarda toujours avec sn sourire sadique lorsqu’elle vu le même ce dessiner sur le visage de cet homme. Oui… Maintenant elle comprenait pourquoi elle s’intéresser à lui, se regard et se sourire… La Reine a trouver son sosie en homme, il devait être moins méchant, mais il devait avoir des capacités bien au-delà de son pouvoir. Elle avait peut-être alors un peu sous-estimé.

Il s’approcha d’elle, une lame se mit en dessous de sa gorge, une goutte de sang sur le sol… Il n’aurait jamais du… La faire saigné… Non… Pas du tout ! Car elle devient une femme qu’on détesterait connaître, elle devient pire qu’habituellement, non il n’aurait jamais du. La jeune femme arrêta ses pensées, il fallait qu’elle se contrôle, mais comment ? Aucune personne dans ce monde pourrait calmer la colère de cette Reine même pas sa propre mère. Qu’est qui allait arriver a ce jeune garçon innocent ? Non, il n’était pas innocent, il avait fait saigné la Reine. Le temps qui passé en seconde ressemblait plus a des minutes, les yeux de la Reine représentait de la colère, rien que de la colère. Mais en même temps, elle s’amusait, le premier qui la menace ainsi ! Le premier qui arrive à elle ! Le premier… Doit-elle montrer aux autres un exemple ? Doit-elle en faire son chevalier, son esclave ? Elle ne sait plus, la colère est en elle, de la colère qui l’amuse.

Le jeune garçon parla, mais elle ne s’y intéresser guère, elle n’entendait plus rien sauf la fin, il voulait rejoindre la révolution ? Non, elle ne pouvait pas le laisser faire, c’est impossible ! D’un seule coup la Reine lui fit une prise le plaquant contre le mur, elle tenait son arme d’une main la plaquant sur le mur. Elle avait son bras collé contre le coup du jeune homme, elle le tenait. Son visage approcha très proche du jeune homme, bien trop proche. Il devrait être reconnaissant d’être a une aussi grande proximité de la Reine.
Elle lui mit un coup de genoux, le poussant contre le sol avant qu’elle ne s’assoit pour regarder ce jeune homme en souriant. Sadique et méchante. Voilà qui était réellement la Reine. Mais la Reine fit bien pire… Elle s’approcha de son visage et l’embrassa. De l’eau sortie de sa bouche rentrent dans sa celle du jeune homme. Elle cherchait a le noyer ? Oui, un peu… Elle arrêta avant de se retirer et à se mettre un peu plus loin. Le laissant recraché l’eau qui l’avait ingurgité.

-Je vais te laisser une chance. Rejoins mes gardes, devient un de mes chevaliers ou… Meurt ? Dit-elle en riant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 123
Age : 22

Votre Personnage
Races: Humain
Orientation : Hétérosexuel
Liens / Pouvoirs:

MessageSujet: Re: God love the Queen [Pv:Elisabeth Stole] Ven 6 Juil - 14:09

La situation paraissait être en situation du pion mais la reine comme dans un jeu d'échec est bien plus forte. En un quart de seconde elle avait retourner la situation, il était plaqué contre le mur à sa merci. Le tenant pas la gorge Kaii ne pouvait plus se dégager alors il attendait de voir ce qu'elle comptait faire de lui. Encore une fois leurs deux visages se retrouvèrent très proche mais cette fois les prières de Kaii furent exaucer. Le baiser était court et douloureux mais les délicieuses lèvres posé sur les siennes suffiraient pour faire de lui le plus heureux des hommes.

La tête vers le bas, il recracha difficilement toute l'eau. La sensation lui rappelait le fait de vomir mais sans l'acide brûlant la gorge et le goût désagréable. Le baiser n'était rien d'autre qu'une diversion pour lui montrer la différence de pouvoir entre eux. La frustration de Kaii n'avait pas disparu au contraire, le jeux devenait tout juste intéressant. Il se releva sans un mot arborant juste un grand sourire.

Sans se préoccuper de la reine il se dirigea vers la sortie. Il posa ses deux mains contre la porte et deux lames sortirent verticalement. Il répéta l'opération à plusieurs endroits afin de se barricader à l'intérieur avec la Reine. Au moins il ne risquait pas d'être dérangé.

Kaii revient se placé devant la reine. Il fit apparaître une belle épée, avec une garde contenant de fin traits d'or tout autour. Il lui la posa sur les genoux.

" Vous savez bien que c'est impossible... Si je me propose d'être votre allié c'est uniquement pour vous et non pour vos idéaux. Je préfère vous dire clairement les choses plutôt de vous dire que je vous rejoint pour vous trahir à la moindre occasion, je ne suis pas assez lâche pour ça."

Il s'agenouilla avant de continuer.

" Je vous rejoindrez uniquement si vous m'offrez votre amour, si vous ne contez pas me le donnez alors tuez moi... "

Avant de se résigner, il bondit brusquement et lécha le sang qui dégoulinait du cou de la Reine avant de remettre en position et en plus de placer la pointe de l'épée qu'il lui avait donné droit devant son coeur. La Reine n'avait qu'a la pousser pour le tuer.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 20

Votre Personnage
Races: Déesse
Orientation : Rien du tout
Liens / Pouvoirs:

MessageSujet: Re: God love the Queen [Pv:Elisabeth Stole] Ven 6 Juil - 14:52

La Reine riait toujours regardent le pauvre jeune homme en face d’elle, elle avait certainement était trop loin dans le jeu en l’embrassent, mais en même temps cela l’amusait. Elle n’arrivait même plus a distingué ses sentiments pour ce jeune homme, au moins elle sait qu’elle ne ressent pas de l’amour, mais qu’est réellement ? De l’envie ? De la haine ? De la curiosité ? De l’amusement ? Cela pouvait être tout comme rien du tout, mais elle continue son jeu jusqu'à ce qu’elle en aura marre, mais plus le temps passe, plus elle aime s’amuser avec lui. C’est comme un jeu qu’on aimerait qu’il n’y ait aucune fin, mais pourtant on continu pour voir le résultat final ! Elle compte bien allez jusqu’au bout, cette journée est plutôt original en fin de compte, mais bon elle n’est pas encore terminé ! La Reine désirait encore plus s’amusait, elle espérait au fond que cet homme soit encore buter. La Reine doit aussi arrêter ce manège, car elle doit après tout gouverner, elle n’a pas le temps pour ce genre de chose et surtout son honneur peut en prendre un coup. Savoir qu’un enfant arrive a lui verser du sang… Elle se gratta la petite égratignure avant de regarder de nouveau le blond.

Elle le regarda faire, allez directement vers la porte de sortie, elle le laissa faire, elle ne comptait pas l’arrêter s’il voulait partir sachant que ses gardes sont à l’extérieure. Il le capturait… Enfin, non, elle ne pouvait compter sur ses soldats, oui, il fallait qu’elle le tue d’elle-même comme d’habitude. Il faut tout faire sois même, c’est ce cas retenue la Reine depuis qu’elle est arrivée dans ce monde. Le jeune homme barricada la porte ne laissant personne venir ou rentrer, la Reine ce demanda ce qu’il recherchait au final… Veut-il vraiment avoir la Reine, son cœur ? Ce qu’il n’aura certainement jamais ? Une relation sexuelle ? La Reine ignore complètement qu’elles sont ses véritables attentions, alors elle reste toujours un peu sur garde même voir beaucoup. Une femme bien trop paranoïaque, peut-être est-ce un plan de la Révolution ? Mais elle ne les voit pas faire ceci…

La Reine prit l’épée et admira, oui, elle admira cette œuvre, il est rare de voir de tels armes dans ce royaume. Cette fois-ci elle fut décider, elle le veut comme chevalier. Avoir ce genre peut être un véritable atout pour son armé, pour ses soldats contre la Révolution.

-Parfois on pense qu’on est quelqu’un de bien, mais au fond on est lâche. Nous le sommes tous. Dit-elle d’un ton méprisant et de haine.

Elle le sait mieux que quiconque, combien de personne l’ont trahis ? Aucune ils n’ont pas eu le temps ils sont tous mort. Il s’agenouilla devant elle, elle le regarda bien intensivement sans montrer aucun sentiment juste de la froideur.

-Je ne souhaite pas te donner un cœur qui n’existe guère, je ne possède pas cette chose que toi humain tu as. Dit-elle en souriant sadiquement. Les sentiments que ton cœur te donne, je ne peux les comprendre et je ne les désire pas, car c’est ceci qui te rend si fragile.

D’un seul bond il lécha la cicatrice de la Rein, l’égratignure encore couverte de sang, il plaça la pointe de l’épée vers son cœur. Elle comprit où il voulait en venir, mais cela ne la rendait ni chaude ni froide. Elle prit la larme, frottant la lame contre la joue du jeune homme avant de lui faire une cicatrice sur la joue droite. Elle s’abaissa pour le regarder droit dans les yeux, toujours l’arme a la main.

-Cherche-tu a mourir ? Non… Tu es un fou… Un fou comme il y en a peu dans ce château. Dit-elle le regardent avec curiosité. Je vais te donner la meilleure fin qu’il soit, car tu m’as bien amusé petit homme.

D’un seul bond, elle planta la lame dans son estomac puis elle l’embrassa en lui mordant la lèvre. Elle se retira en souriant.

-Adieu.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 123
Age : 22

Votre Personnage
Races: Humain
Orientation : Hétérosexuel
Liens / Pouvoirs:

MessageSujet: Re: God love the Queen [Pv:Elisabeth Stole] Ven 6 Juil - 15:31

Kaii était étrangement heureux même si il était au bord de la mort, la joie pouvait se lire sur son visage. Si seulement elle l'avait frappé au coeur alors sa vie ne serait pas menacé. Mais là il le sentait la vie le quittait en même temps que son sang. Allait t'il vraiment mourir ou uniquement dans ce jeux. Finalement lui qui normalement était si bon au jeux vidéo celui là il n'y avait pas tenu plus de deux semaines. Kaii ne ressentait pas de haine envers la Reine après tout, il l'avait bien cherché.

Le goût si chargé en fer du sang commençait à lui monter dans la bouche. La fin était proche il devait se dépêcher... Avec une voix faible mais compréhensible il s'adressa à celle qui avait causé sa perte.

" La lâcheté hein, la lâcheté n'est pas une honte... C'est ce qui nous permet de nous tirer des situations les plus dangereuses. C'est le courage qui m'a amené là, le courage qui m'a permis de vous demandez toute ces choses, le courage... La lâcheté quand à elle ne m'aurait pas conduit jusqu'ici, la lâcheté m'aurait fait vous attaquez à la moindre occasion, la lâcheté m'aurait déjà fait partir plutôt que de vous tenir tête et la lâcheté m'aurait fait utiliser mes dernières forces pour me venger... Mais ne vous m'éprenez vous n'êtes pas lâche, si vous aviez été lâche vous m'auriez épousé. "

Il arrêta de parler, cela commençait à devenir difficile de respirer. Le sang avait surement déjà atteint les poumons. Mais Kaii n'avait pas fini loin de là !

" Votre coeur, il est bien là à sa place mais il est emplie de haine. C'est cette haine qui vous empêche de ressentir d'autres sentiments. Si les sentiments que mon coeur me donne me fragilise au moins il me permettent de vivre en étant heureux, vous ne devez pas connaître ce mot. Votre haine causera votre perte, vous dirigez vos hommes par la peur et le jour ou cette peur disparaîtra à cause de votre difficulté toute votre armée se retournera contre vous."


Tout ces mots étaient une parti de la vérité, mais peut-être qu'il ne serait pas là pour le voir. Si les choses s'étaient passé autrement lui n'aurais jamais trahi la reine et il aurait même donné sa vie pour elle. Il toussa, le sang sortait de sa bouche pour rattérrir sur son visage.

" Finalement je suis heureux d'avoir été tué par vous. Je serais mort d'amour, une belle fin..."



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 20

Votre Personnage
Races: Déesse
Orientation : Rien du tout
Liens / Pouvoirs:

MessageSujet: Re: God love the Queen [Pv:Elisabeth Stole] Ven 6 Juil - 15:52

La Reine. Que ressentait-elle maintenant qu’elle avait pris la vie de cet homme ? Rien, aucun sentiment sauf peut-être le mépris d’elle-même. Elle ne le regretté pas, mais elle aurait voulue le garder en vie juste pour ses armes… Elle le regarde dans les yeux, la lame toujours dans son corps, elle peut sentir le corps du jeune homme perdre sa vie lentement sous son regard qui n’est que froideur. Que dire de plus ? Que dire pour cette chose mourante ? Elle en avait tué plus d’un, mais elle désirait qu’il se débatte un peu juste pour voir a quel point cela pourrait le mener. La Reine n’a aucun sentiment comme l’amour ou l’amitié, elle ne peut le comprendre, mais pourtant en ce moment même elle ressent un sentiment bien étrange. Mais quoi ? Au fond elle le savait, elle désirait plus de cet individu, beaucoup plus. Elle pensa que sa vie était finit alors elle commença a se lever avant qu’il ne lui parle. Il est encore en vie ? Elle fut surprise, elle pensait que sa vie avait prit fin. Elle écouta avant qu’il ne meurt. Après tout, elle n’a rien a craindre de lui vu dans l’état où il est, mais surtout elle n’a plus de temps a perdre. Sa journée est presque finit alors autant qu’elle écoute les dernières paroles avant d’aller ce coucher.

Elle est très attentive a tout, écoutant bien les phrases sortant de la bouche du jeune homme, cela la rendait perplexe. Il n’avait pas tord, mais en même temps la lâcheté est aussi un manque de confiance en sois ce que n’a pas la Reine, car elle ne ressent pas ce genre de chose. Elle ne peut comprendre son point vu, mais pourtant elle peut en déduire une logique. Il avait du mal a respirer, elle aurait voulu retirer et l’aider, mais elle le laissa comme ça c’était bien mieux. Car quand on est bientôt au ciel on dit souvent ce qu’on a le plus sur le cœur ce qu’elle a très bien compris en voyant les multiples prisonnier mourir à force d’être torturé.

-Etre Heureuse ? Cela m’intéresse guère, je veux juste être pour toujours la Reine que vous hommes et femmes craignez et vénérait. Dit-elle avec sérieux. Je sais très bien qu’un jour où l’autre cela finira ainsi, mais je ferais tout pour le garder le plus longtemps. Dit-elle en souriant sadiquement. Je tuerais encore et encore !

Mais pour cela elle a besoin de personne en qui elle peut donner des ordres sachant qu’ils ne la trahiront pas avant très longtemps… La Reine avait besoin d’un homme comme lui. Mais il fallait encore quelle soit certaine d’une chose. Le jeune homme cracha du sang, puis il lui sortit encore une dernière phrase qu’elle ne répliqua pas ou presque.

-Je vais t’accorder une chance, montre moi ton courage que tu dis avoir. Dit-elle d’un sourire diabolique.

Elle retira l’épée d’un seul mouvement, avant que le sang ne s’en va, elle utilisa son pouvoir pour le guérir. Elle est une déesse et les dieux comme elle peut guérir, personne ne le sait, mais pourquoi le dirait elle ? Elle ne le guérit pas entièrement… Non, vraiment pas entièrement.

-Je vais te laisser dans ce bureau, bat toi pour vivre. Si tu réussis et bien… A toi de décider jeune homme. Elle se leva le laissant contre le sol d’un air sadique.

Le sang coulé encore, mais elle lui donna une chance seul la nuit en décidera ! Seul son courage et ce genre de sentiment qu’elle ne comprend pas le sauveront, sinon il mourra.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 123
Age : 22

Votre Personnage
Races: Humain
Orientation : Hétérosexuel
Liens / Pouvoirs:

MessageSujet: Re: God love the Queen [Pv:Elisabeth Stole] Ven 6 Juil - 18:19

Pas de lumière, non pas la moindre lueur, ce n'était pas même un tunnel, non juste une couleur le noir. Les yeux ouverts, il avait perdu la vision, le sang était t'il arrivé au cortex visuel. Les légendes veulent que l'on revoit sa vie défilé lorsque l'on est sur le point de mourir mais pour Kaii il n'y avait rien à revoir, il était mort bien trop jeune. Maintenant la véritable question était de savoir ce qu’il verrait à son réveil: son écran d'ordinateur ou rien du tout. Aucun des deux ,ce fut le visage de la reine que les yeux de Kaii revirent. La douleur de la séparation entre l'épée et son corps l'avait réveillé de sa léthargie. Elle utilisa des pouvoirs étranges pour le soigner, pas complètement mais il allait mieux son corps pouvait à nouveaux bouger. Un ultime défi, survivre, avec la nuit comme seul compagnon. Kaii avait encore tant de choses à dire à la Reine tant de débat pour lui prouver qu'elle pouvait ressentir des sentiments. Le seul fait qu'elle l'avait sauvé signifiait déjà beaucoup pour lui. Survivre ne serait pas simple mais il le devait. Un mélange de courage et de lâcheté: l'instinct de survie. Cette étrange chose qui à elle seule pouvait repousser les limites de la mort. Avec cet unique sentiment il releva le haut de son corps, la douleur toujours et encore, quoi qu'il fasse. Même respirer lui faisait un mal de chien. Il avait une nuit toute entière pour prouver à la Reine quelque chose dont il ne savait rien. Elle le testait. Il enleva son manteau qu'il adorait tant. La plaie n'était pas belle, il attacha la manteau par les manches tout autour et serra bien fort pour éviter que le sang ne coule encore.

Cela ne suffisait pas pour cette nuit, le sang, il en avait trop perdu. L'instinct de survie, Kaii se mit sur le ventre et commença à aspirer tout le sang qu'il y avait sur le sol. Si avec quelques gouttes on ne sentait pas le goût, avec près d'un litre on avait de quoi le sentir. S'était comme mettre dans sa bouche un outil rouillé mais en encore plus désagréable. Le sang tentait de remonter par là où il était monter de nombreuse fois Kaii dû fermer la bouche et ravaler ce qu'il venait de vomir pour ne pas en perdre une goutte. Pendant des heures en plus de la plaie le sang ingurgitait lui donnait mal au ventre. Recroquevillé sur lui même à tenter de se rappeler le bon temps. Ce ne fût que vers quatre heures du matin qu'il réussit à se lever, la douleur était moins forte mais toujours présente. Pour attendre la reine il s'installa dans son fauteuil. Difficilement il dit apparaître une épée et la planta dans le sol pour qu'elle lui serve d'appuie. A intervalle régulier ses yeux se fermaient mais la douleur le réveillait. Incapable de dormir, incapable de faire autre chose que d'attendre il attendait la Reine. Il s'imaginait déjà la tête qu'elle ferait lorsqu'elle le verrait encore en vie. Sûrement son sourire sadique habituel. Durant toute la nuit il avait pensé à ce moment, à ce qu'il lui dirait.

Et enfin, des bruits de pas, des pas royal. La reine entra et il la regarda avec ces grands yeux ronds plein de fatigue qu'était les siens. Les lèvres pleines de sangs séchaient il s'exprima.

" Bien dormi ? "

Cette phrase n'avait d'autres buts que de lui faire croire qu'il était en forme. Un mensonge bien sûr, il n'avait même pas la force de se lever. Avec un sourire rouge il continua n'attendant aucune pas de réponse de la reine.

" Tu... Vous savez, j'ai eu tout le temps de réfléchir durant cette nuit... Chaque personne recherche le bonheur, leurs conception est juste différente. La votre est d'être Reine ! La mienne est de vivre ma vie avec vous. Mais vous êtes en colère car votre bonheur ne peut s'accomplir, les révolutionnaires ne vous craignent pas et ne vous vénèrent encore moins. Quasiment personne ne vous vénèrent à vrai dire. "

Kaii fit une pause pour reprendre des forces, il leva la main pour dire à la Reine qu'il n'avait pas fini.

" Ne pensez pas que je vous suis reconnaissant de m'avoir sauvé ! Non, rien n'a changé a part le fait que j'ai survécu. Maintenant vous connaissez mes capacités, alors je vous le redemande voulez vous m'aimez en retour ? "

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 20

Votre Personnage
Races: Déesse
Orientation : Rien du tout
Liens / Pouvoirs:

MessageSujet: Re: God love the Queen [Pv:Elisabeth Stole] Ven 6 Juil - 18:51

La Reine était partit dans sa chambre, elle pensa immédiatement au corps qu’elle retrouvera demain dans son bureau. Il allait falloir qu’elle demande aux gardes de nettoyer son bureau, mais bon elle y pensera demain. Ce qu’elle désirait était une bonne nuit… Mais là Reine ne dormait jamais complètement et comment pourrait-elle ? Après tout la nuit est l’endroit le moins sûr dans tout le royaume, quand il fait nuit on ne sait jamais ce qu’il peut se cacher dans les ombres. Elle dispose de plusieurs gardent a l’entrer, la vitre est juste devant son lit, mais cela ne l’aide pas a dormir complètement. Le moindre bruit la fait sursauter, la plupart du temps sa chambre est inondé tellement qu’elle craint le pire. Depuis qu’elle est Reine, elle n’a jamais eu de nuit complète, toujours réveillé toutes les heures. Elle aurait voulu avoir une personne de confiance toujours là pour elle, mais dans son monde cela n’existe pas. Comment peut-elle avoir confiance alors que la moitié du pays désire sa mort ? Ses propres chevaliers, elle ne leur fait pas confiance. Ce que lui demandé cet homme mourant dans son bureau est une chose qu’elle ne peut donner pour plusieurs raisons. Sa malédiction et sa vie qui ne possède qu’un seul mot « Parano ». La peur est constante, elle fait juste semblant de ne jamais craindre qui que ce soit, elle est connu comme la Reine sans crainte et sans merci pour ses ennemis. Mais il ne savait pas a quel point elle avait peur qu’on lui vole sa couronne, elle n’a pas peur de mourir ! Non, elle a juste peur de perdre sa couronne.

Le jour commença arriva, le premier rayon de soleil la réveilla. Elle se changea dans une tenue plus traditionnelle, un costume de Roi et non de Reine. Ne portant jamais de robe. Elle se fit un chemin dans les couloirs, les gardes s’arrêtèrent pour la saluer, certaine s’agenouiller, mais aucun ne la regardait en face. Elle arriva devant son bureau, elle ouvrit et elle fut accueillit par un jeune homme blond couvert de sang qui la salua… Non, il lui demanda si elle avait passé une bonne nuit, on s’en doute, elle ne passe jamais de bonne nuit.
Elle ne répondit pas et le toisa en le regardent de haut en bas, elle pouvait voir qu’il est mal en point malgré qu’il essaye de le cacher. Un des gardes voulu entrer, mais elle lui claqua la porte dans le nez. Après tout, il était son jouet.

Il répliqua très rapidement, peut-être allait il mieux de ce qu’elle aurait cru ? Cela l’amusait, car au fond il lui a prouvé de quoi il est capable. La dernière phrase l’énerva, mais pas trop, car honnêtement elle n’éprouvait pas de sentiment pour son peuple, s’il disparaissait, s’il ne l’aimait pas, cela l’indiffère complètement. Elle marcha sans dire un seul mot vers cet homme, après tout il avait prouvé sa valeur. Elle comptait bien évidement jouer un jeu, cela pouvait être amusant ! Après tout, pourquoi pas ? La Reine s’ennuyait tellement… Son jouait… Oui, elle allait en faire son jouait.

Elle se mit en face de lui, tournant la chaise pour qu’elle soit devant, approchant de son visage, elle mit sa main dans la sienne avant de le pousser méchamment de son siège.
Elle s’assoit sur sa chaise, puis en le regardant dans les yeux.

-Tu n’es pour moi qu’un joué. Je ne pourrais jamais t’aimer, mais on peut s’amuser, non ? Dit-elle avec un sourire sadique. Tu as survécu, mais cela ne m’impression guère, mais l’humain que tu es me divertis. Alors pourquoi pas ? Devient mon jouait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 123
Age : 22

Votre Personnage
Races: Humain
Orientation : Hétérosexuel
Liens / Pouvoirs:

MessageSujet: Re: God love the Queen [Pv:Elisabeth Stole] Sam 7 Juil - 7:34

Le silence, la reine le regardait et il la regardait à son tour. Sa tenue était moins sexy que hier mais sa beauté n'en était pas affectée. Le temps passait plus lentement, la douleur l'empêchait de se détendre alors le temps paraissait plus long. Surtout que s'était le moment ou la Reine était censé l'embrasser tendrement mais nous sommes bien loin d'un conte de fée ici. Elle se rapprocha doucement et passa sa main dans la sienne. Kaii pensait qu'il avait gagné mais non, violemment elle le poussa hors de son fauteuil. Il s'allongea par terre et regarda la Reine avec des yeux neutres, elle parla d'en faire son jouet, qu'entendait t'elle par là ? Pour lui un jouet pouvait être de tout ordre même sexuelle alors forcément la nouvelle le réjouit. Il n'eut même pas à réfléchir cette proposition lui convenait parfaitement.

" Votre jouet ? Je suis joueur ça me va ! Je serais votre jouet dévoué au moindre de vos demandes. "

La définition du jouet était flou pour Kaii mais il espérait qu'elle aime bien les doudou pour dormir. De tout ce qu'il avait vu d'elle, il savait surtout qu'elle était imprévisible. Tout comme de le fait de toujours rester près d'elle ne lui convenait pas du tout.

" Je pourrais aussi être votre assassin attitré, vous dîtes un nom je le tue... Vous avez bien vu mon pouvoir est très efficace dans ce genre de situation. "

Il releva le torse de façon à être a la hauteur des genoux de la reine. Avec son bras il tire sur le pied du fauteuil pour pouvoir se remettre debout. Il marcha tout doucement avant de passer derrière la reine toujours assise. Il baissa pour être au niveau de son oreille.

" Vous n'êtes pas le genre de maîtresse à laisser son jouet cassé n'est ce pas ? "

Kaii en profita pour lui toucher la plaie crée par son épée de façon à lui faire comprendre que les jouet aussi peuvent de se rebeller.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 20

Votre Personnage
Races: Déesse
Orientation : Rien du tout
Liens / Pouvoirs:

MessageSujet: Re: God love the Queen [Pv:Elisabeth Stole] Sam 7 Juil - 11:39

On a tous eu dans notre vie un jouet, un doudou irremplaçable, qu’on aimait par-dessus tout ne voulant jamais s’en séparer. Dans le cas de la Reine c’est un peu différent, vraiment différent pour plusieurs raison. La Reine n’a jamais voulu en avoir ne comprenant pas ce que cela pourrait lui faire de plus, mais cet individu est vraiment divertissant. Depuis quand la Reine ne s’était pas autant amuser ? Depuis certainement qu’elle n’avait pas renvoyé un de ses soldats. Elle s’ennuyait depuis la disparition d’un de ses plus grands chevaliers, ce jeune homme est arrivée vraiment au bon moment. Mais bon, que ferait elle de lui ? Certainement qu’elle s’amuserait sadiquement, quand elle ne seras pas contente… Bref, il ne vaux mieux pas imaginer ce qu’elle peut faire avec ce jeune homme, bien évidement elle sait qu’il est humain donc elle ne peut avoir confiance même en son propre jouet. Il y avait autre chose, mais ce n’est qu’un détail, en étant son jouet il est proche d’elle bien plus proche que d’autre personne. C’est un risque à prendre, mais c’est aussi exaltent ? Car il vaut mieux avoir ses ennemis proche de sois ne sachant pas de ce qu’il pourrait faire, n’est ce pas ?

Le jeune homme fut comment dire, heureux de la proposition, la reste pensa immédiatement qu’il est Maso… La suite lui convenue vraiment, elle pourrait aussi lui donné de grande mission comme ses braves chevalier du clan Oni… Elle dû prendre un choix rapide et sa réponse fut immédiate.
-Tu trouveras tous les traites de mon royaume, il y a en beaucoup même des gardes sont des potentiels traites… Trouve les et tue les !
Ce fut le premier ordre donné par la Reine, le Clan Oni a bien trop a faire avec les vagabonds et les révolutionnaires. Il lui fallait quelqu’un de plus approprié pour trouver ses personnes.

Le jeune homme s’approcha de la Reine, lui murmurant une phrase qui la fit rire de sadisme, un jouet vraiment intéressant qu’elle avait. Il toucha l’égratignure qu’il lui avait fais, bien évidement tout cela rendait froide, mais cela l’intéresser. Elle voyait parfaitement dans on petit jeu, mais la Reine est comme dire… Une femme libre et qui n’aime pas que son jouet se rebelle un peu trop. Elle posa sa main sur l’estomac du jeune homme et d’un sourire diabolique.

-Tu ferais mieux de ne pas me provoquer, cette plaie peut ce rouvrir bien facilement… Dit la Reine sur un ton bien provoquant.

Des soldats toquèrent, elle soupira avant de ce mettre bien en place dans son fauteuil. Cette journée risquait d’être longue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 123
Age : 22

Votre Personnage
Races: Humain
Orientation : Hétérosexuel
Liens / Pouvoirs:

MessageSujet: Re: God love the Queen [Pv:Elisabeth Stole] Dim 8 Juil - 11:44

Même si il avait mieux la douleur n'était toujours pas parti. Heureusement tout de même que le fauteuil de la Reine le soutenait. Les soins ne devraient plus attendre très longtemps. Sa première mission et surement sa seule au vu de la difficulté de la tâche. Trouver tout les traîtres du royaume, rien que ceux de la garde serait déjà assez long alors tout le royaume. Au moins il avait carte blanche, un permis de tuer tout ceux que son jugement caractérisait de traître. Kaii le savait, les traîtres étaient partout mais certain ne méritaient pas pourtant de mourir.

La reine posa sa main sur l'estomac du jeune homme encore blessé, il ne bougea pas, sa cape le protégeait et elle était était resté douce. Elle le menaça, Kaii n'était pas du genre à se laisser et quitte à détruire sa récente collaboration.

" Pour rouvrir cette plaie il faudrait déjà que vous la refermiez. Et je crois que vous aussi vous avez une petite plaie non ? "

La reine ne pouvait pas le voir mais il arborait un grand sourire. Un sourire sadique qui voulait bien dire que dans la vie rien n'est acquis. Des soldats frappèrent à la porte mais Kaii n'avait pas fini de parler à la reine. Il lui chuchota à l'oreille.

" Amusons nous tout les deux aujourd'hui !"

[Désolé c'est nul]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 20

Votre Personnage
Races: Déesse
Orientation : Rien du tout
Liens / Pouvoirs:

MessageSujet: Re: God love the Queen [Pv:Elisabeth Stole] Lun 9 Juil - 17:15

La Reine hésitait entre les paperasses qui l’attendait où s’amusait encore un peu, mais ici c’est impossible toujours dérangeait par un de ses gardes ou pire par un bruit qu’elle n’aime guère. La Reine ne savait pas trop quoi faire, elle a tellement à faire ! La proposition du jeune homme l’enthousiasmé, mais qu’allait elle faire avec lui ? Il a provoquait sans cesse et elle l’aimait ça, car personne n’osait même pas ses proches. Lui, oui. Il ne craignait pas la mort, il a déjà affronté cette nuit et cela l’amusait. Ils se ressemblent, c’est pour cela qu’elle en a fait son jouet, mais bien évidement il faut qu’elle retourne dans la véritable existence qu’est une Reine. Mais qu’est ce qu’une Reine si elle ne peut s’amusait avec un de ses jouets ? Elle risquerait de s’en prendre encore à un de ses soldats, le tuait au pire… Elle regarda les soldats qui entrèrent lui donnent quelque papier supplémentaire, ils regardaient aussi le jeune homme bien trop proche de leur souveraine, mais elle ne disait rien et surtout ils avaient comprit immédiatement ce que la Reine comptait faire de lui.

Il ne pensait pas qu’il était son jouet, bien sûr que non, la Reine avoir un jouet qui pourrait avoir une pensée comme celle-ci, personne. Elle se leva de son bureau demandant aux soldats de partirent d’une froideur qu’elle seule possède. Elle se retourna vers son jouet tout en avancent vers la porte.

-Je connais un endroit où on pourra s’amuser pendant une heure au maximum.
Dit-elle en souriant diaboliquement.

Avant de partir, elle dit aux soldats qu’elle sera à l’ endroit habituelle, là où personne n’oserait la déranger, la chapelle. Cet endroit fut construit spécialement pour elle, étant une enfant très paranoïaque, elle sait que personne ne viendra là-bas, car elle a interdit. C’est le seul lieu ou elle peut être en paix a par sa chambre et encore… La Reine commença a marché, elle ne savait guère si le jeune homme la suivait, mais en même temps elle s’en fichait après tout cela fait combien de temps qu’elle n’était pas partie dans sa chapelle ? C’est le seul endroit qui lui vide l’esprit, elle ne pense plus a la haine, plus a rien. Son cœur devient vide.
[
Si tu veux continuer le Rp, écrit dans la chapelle X).
]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: God love the Queen [Pv:Elisabeth Stole]

Revenir en haut Aller en bas

God love the Queen [Pv:Elisabeth Stole]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Joli Black Love ...p..6
» 10 - 49 IC... Love me do des Légendes Celtiques (New P2 ! )
» Queen's - ATP 250
» True Geek Love
» musiques Elisabeth Paisieva

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
« The Game of Reality. » :: Château :: Rez-de-Chaussée :: Bureau de la Reine-